Aller au contenu principal

Observatoire des prix : mauvaise année pour l’élevage

«Il y a des bonnes années et des mauvaises années», résume Philippe Chalmin, président de l’Observatoire de la formation des prix et des marges (OFPM) lors de la présentation du rapport annuel, le 3 juin 2019. Pour l’élevage français, 2018 est une mauvaise année. Globalement, les prix à la production agricole ont augmenté de 2,2 %. En lait de vache, cette hausse se limite à 1 %. A l’inverse, en porc, les prix payés à la production chutent de 11,8 %, du fait d’une demande chinoise en peine. Ils diminuent de 0,6 % en viande bovine et restent stables en volailles de chair.

En regard, les prix des moyens de production sont en hausse depuis 2017, ne permettant pas aux éleveurs de couvrir leurs coûts de production et une rémunération du travail à deux Smic. «En 2018, les producteurs porcins n’ont pas couvert la réalité de leur coût de production», explique Philippe Chalmin. Une situation équivalente en lait, tant en plaine qu’en montagne, à l’exception de la région Est. Quant à la viande bovine «elle est en négatif depuis l’origine, décrypte l’économiste. Et la situation s’est empirée en 2018

Lait : pas encore d'évaluation fine des marges

L’Observatoire des prix et des marges n’est toujours pas parvenu à livrer une «vision globale de la rentabilité des produits laitiers en France» dans les entreprises laitières. Une étude a été conduite en 2018, par un cabinet privé, qui n'a pas donné satisfaction à l'Observatoire. Des difficultés liées à la grande diversité des métiers (poudres, laits liquides, fromages, etc.), mais aussi au «faible enthousiasme des intéressés», les laiteries, a regretté, le président de l’Observatoire Philippe Chalmin. Il espère toutefois y parvenir l’an prochain.


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Un nouveau magasin de produits locaux à Corbie
Vincent Dufrenoy ouvrait une nouvelle boucherie et magasin de produits locaux à Corbie ce 1er avril. On y a fait un tour !
170 exploitations agricoles couvrant environ 30 000 hectares ont obtenu le label d’agriculture de conservation «Au cœur des sols».
Déjà 30 000 hectares labellisés «Au cœur des sols»
Les agriculteurs de l’Apad fêtent la première année d’existence de leur label d’agriculture de conservation des sols «Au cœur des…
Les détenteurs du Certiphyto pourront vacciner contre la Covid-19
La liste des personnes autorisées à administrer des vaccins contre la Covid-19 s'allonge puisque les détenteurs du Certiphyto…
Secure Colza : des leviers techniques pour redynamiser la culture
Donner des clés aux agriculteurs pour leur permettre de maintenir leurs surfaces de colza : c’est tout l’objectif de Secure colza…
450 hectares de betteraves à ressemer dans la Somme
Au 20 avril, la CGB estime autour de 4 500 hectares la surface de betteraves sucrières endommagées par l’épisode de gel dans les…
Produire de la Pompadour, ce n’est que de l’amour
La variété Pompadour sait se faire désirer et c’est ce qui rend sa culture intéressante aux yeux des six producteurs picards…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde