Aller au contenu principal

Ovins : les brebis pâturent les blés

Benoît Rigolle, éleveur laitier à Hallencourt, accueillait la quinzième Hivernale organisée par ACE sur le thème de la protéine en élevage. Voici les choix qui l’ont amené à une alimentation à base de maïs, de méteil, de luzerne et de pâturage.

Les brebis ont été mises sur la parcelle expérimentale le 21 février.
Les brebis ont été mises sur la parcelle expérimentale le 21 février.
© Ciirpo



Au lycée agricole du Chesnoy à Montargis (45), les brebis de race Ile de France ont pâturé une parcelle expérimentale de blé dans l’objectif de la faire taller. La technique peut paraître surprenante, mais l’objectif est de définir les conséquences de cette pratique à la fois sur les blés et sur les animaux. Pour la céréale, une bande témoin de la parcelle n’a pas été pâturée afin de comparer le développement de la plante et les rendements. Des mesures de bien-être animal sont réalisées sur les brebis afin de vérifier que ce mode d’alimentation n’entraîne pas de problème de santé, de type boiterie par exemple.

Pâturer pour faire taller
Cet essai est réalisé dans le cadre d’une étude conduite par le Centre Inter régional d’Information et de recherche en production ovine (Ciirpo) et pilotée par la Chambre d’agriculture de la Dordogne. Manon Colomb, directrice de l’exploitation du Chesnoy explique que «si le rendement du blé n’est pas diminué, cette ressource alimentaire serait particulièrement intéressante pour les brebis. Le pâturage des céréales permettrait d’alléger la charge alimentaire du troupeau». A l’échelle du territoire, l’enjeu est de taille. La région Centre-Val de Loire est la première région céréalière de France et d’Europe. Si cette pratique se révèle être «gagnant/gagnant» pour les céréaliers et les éleveurs ovins, on va peut-être revoir les brebis pâturer dans la plaine !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Pour Antoine, Carole et Yann Lardeur, le robot d’alimentation est une réponse au manque  de main-d’œuvre pour leur atelier d’engraissement de quatre-cents taurillons. 
Un premier robot d’alimentation est installé dans la Somme
La famille Lardeur, installée en Gaec à Beauquesne, a fait le choix d’investir dans un robot d’alimentation Lely Vector pour son…
Richard sur terre met les pieds en baie de Somme
Le youtubeur défenseur de la ruralité Richard sur terre débarque ce week-end sur le littoral picard, à Cayeux-sur-Mer, où il sera…
OFB
« L’OFB va monter en puissance », selon son DG
L’agriculture « est un des combats prioritaires » de l’Office français de la biodiversité, a déclaré son directeur général,…
Forte pression mildiou : que faire ?
 Ne pas relâcher, continuer à protéger le feuillage, sont les conseils d'Arvalis Institut du végétal.
La nouvelle répartition des pulpes Tereos fait grincer la campagne
Tereos a décidé une nouvelle méthode de répartition des pulpes et une nouvelle grille de tarifs dès la prochaine campagne…
Pluies incessantes et orages violents frappent la campagne
Des orages localisés ont fortement touché des parcelles de la Somme ces derniers jours, notamment dans le secteur de Conty. Plus…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde