Aller au contenu principal

Ovins : un fonds d’investissement pour l’installation et le développement

La Fédération nationale ovine fait le tour des régions.

La «Reconquête ovine» une dynamique collective et partenariale.
La «Reconquête ovine» une dynamique collective et partenariale.
© Stéphane Leitenberger

L’assemblée régionale de la FNO (Nord-Picardie, Ile de France, Haute Normandie) s’est tenue début février à Amiens, avec la participation de Franck Dieny, membre du bureau FNO. Abordée en premier lieu, la situation des marchés est caractérisée par une consommation morose et une reprise de la pression à l’importation. Les mauvaises conditions climatiques (notamment en Angleterre et Irlande) ont entraîné la rétention et donc le report d’un grand nombre d’agneaux. Ce sont ces agneaux – plutôt âgés- qui arrivent maintenant sur le marché à très bas prix. Face à ce problème conjoncturel la FNO à pris l’initiative d’une rencontre entre Anglais, Irlandais, Espagnols et Néozélandais pour trouver une solution.
D’autre part à la demande de la FNO, le bureau Interbev ovin a acté l’organisation de promotions en magasin pour relancer la consommation de viande d’agneau. Les producteurs ont été invités à se mobiliser pour accompagner les opérations d’animations.

Cotations, PAC, sanitaire, identification…
De nombreux dossiers ont été présentés lors de cette rencontre. La réforme des cotations, entrée en vigueur le 15 janvier 2013, se base maintenant sur deux zones, Nord et Sud. Un rappel a été fait sur la réglementation de l’aide ovine et les conditions à remplir pour bénéficier de la majoration. La FNO à proposé une majoration renforcée pour les JA et les signes de qualité en 2014. A noter que le ratio de productivité minimale est pour cette année de 0,7 (agneaux/brebis). D’autre part le dossier PAC doit être déposé pour bénéficier pleinement de l’aide.
A propos de la réforme de la Pac, les positions du syndicalisme ovin ont été rappelées. Compte-tenu de la convergence, d’un éventuel déclassement de certaines zones, des excès de contraintes sur l’herbe… la seule politique efficace pour la FNO reste l’aide couplée à la brebis et aux surfaces qu’elles exploitent.
Le dossier «prédateurs» a aussi été évoqué. Même si nos régions ne sont pas concernées, c’est un dossier qui demande une action collective et solidaire. «Il s’agit d’un dossier très politique qui illustre l’impact de lobbies de minorités» et qui coûte néanmoins 15 millions d’euros par an.
Concernant le virus de Schmallenberg, les GDS vont contacter les élevages adhérents et officiellement atteint pour les informer des modalités et critères d’éligibilité à l’indemnisation mise en place.
Face au rapprochement de l’échéance du 1er juillet 2013 où les boucles électroniques ne seront plus subventionnées la FNO a entrepris de faire le bilan de l’identification afin de connaître les marges de manœuvre et les solutions possibles pour en réduire le coût aux éleveurs.

Faciliter le financement de projets
La deuxième partie de cette rencontre était axé sur le dispositif mis en place par la FNO pour accompagner les projets d’installation ou de développement en secteur ovin. Partant du constat que dans un contexte bancaire contraignant le financement par endettement ne peut plus être la solution unique d’accompagnement des projets d’installation ou de développement, la FNO a collaboré avec Labeliance Invest pour faciliter le financement de projets. Ce nouvel outil «Labeliance Agri» (produit financier de diversification patrimoniale) a pour objectif d’apporter des fonds propres aux projets d’éleveurs ou futurs éleveurs en complément des solutions de financement classiques.

Reconquête ovine
Les participants ont également pris connaissance de tout le travail réalisé au travers de l’action «Reconquête ovine». Cette dynamique collective et partenariale s’est fixée trois principaux axes de travail : communiquer sur l’élevage ovin, apporter une aide technique aux éleveurs et techniciens avec l’enjeu d’améliorer les résultats des exploitations, accompagner la création de troupes.

DES SITES à UTILISER

  • www.reconquete-ovine.fr (dix vidéos sur les gestes techniques, fiches techniques, guide des bonnes pratiques, coûts de production…).
  • jedeviensberger.com (kit pédagogique sur le métier, l’élevage, intervention en lycées….
  • www.labelianceinvest.fr (communication sur le nouveau mode de financement).
  • www.nosbrebis.fr (l’actualité du secteur ovin).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
L’aménagement de bâtiments d’élevage peut faire l’objet d’un accompagnement financier.
Un projet d’investissement sur votre exploitation ? Le point sur les aides
L’appel à projets du Plan de compétitivité et d’adaptation des Exploitations agricoles (PCAE) est ouvert depuis le 15 février.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde