Aller au contenu principal

Pac et télédéclaration, comment se faire accompagner ?

Quel est le calendrier de la télédéclaration PAC 2020 ? Quelles sont les principales questions que se posent les agriculteurs ? L'épidémie de Covid-19 a t'elle un impact sur l'accompagnement proposé ? Eléments de réponse avec Camille Lefranc, conseillère syndicale de la FDSEA de la Somme en charge de la PAC.

© AAP

Les premières télédéclarations PAC 2020 ont débuté il y a quelques jours. Comment se présente cette campagne ?

Pour les déclarations « surfaces », la télédéclaration est ouverte depuis le 1er avril et est permise jusqu'au 15 juin. Cela fait un mois de plus que l'an dernier. C'est une demande qui avait été faite à la Commission européenne, qui l'a acceptée, avant que le ministère de l'Agriculture donne lui aussi son accord.

Qu'en est-il pour les aides bovines ouvertes aux élevages laitiers ou allaitants ?

Pour les aides bovines, la télédéclaration est ouverte depuis le 6 janvier dernier et se clôturera le 15 mai. Néanmoins, si vous souhaitez percevoir l'avance des aides bovines à la mi-octobre, la télédéclaration devra être réalisée avant le 15 avril. Passée cette date, le versement de votre avance sur les aides bovines interviendra une fois la période de 6 mois de détention obligatoire terminée.

Y-a-t-il des changements concernant les cultures dérobées SIE et le broyage des jachères dans le département de la Somme ?

La période de présence obligatoire des cultures dérobées SIE est fixée du 7 septembre au 1er novembre inclus pour toutes les exploitations dont le siège se trouve dans la Somme. La période d'interdiction du broyage des jachères est quant à elle fixée du 31 mai au 13 juillet inclus.

Et en ce qui concerne le transfert des DPB ?

Chaque page doit être signée. Une demande a été faite auprès du ministère de l'Agriculture pour permettre un report de la date limite de déclaration de ces transferts, mais celui-ci n'a pas encore répondu. Etant donné qu'il y a beaucoup de formalités administratives à effectuer et que tout est bloqué en raison du confinement, un allongement de la période de déclaration serait le bienvenu. C'est une demande portée par la FNSEA et les JA. Nous attendons encore des précisions sur le sujet.

Depuis le début de l'année 2020, une nouvelle réglementation sur la mise en œuvre de zones de non-traitement s'applique. Quelles sont les incidences sur les aides PAC ?

Tout dépend de ce que l'on fait de la zone de non-traitement et de la culture qu'on y met. Si cette zone est emblavée de la même espèce que le reste de la parcelle, il n'y a pas d'incidence. En revanche, si la zone de non-traitement est en jachère ou qu'on en fait une bande enherbée, elle doit être déclarée comme tel.

Peut-on d'ores et déjà connaître le montant des aides qui sera perçu ?

C'est la grande inconnue à l'heure qu'il est mais aux dernières nouvelles, selon le ministère de l'Agriculture, la valeur des DPB 2019 sera reprise en 2020.

Connait-on aujourd'hui la date à laquelle seront versées ces aides ?

Là encore, on est dans le flou. Le fait d'avoir décalé d'un mois la date limite de télédéclaration peut avoir des conséquences. Pour ceux qui auront fait leur déclaration avant le 15 mai, un versement d’acompte pourrait avoir lieu mi-octobre, puis le solde en décembre. En revanche, on ne sait pas quelle sera la conséquence pour ceux qui feront leur déclaration entre le 15 mai et le 15 juin. Nous conseillons donc de respecter la date-limite du 15 mai.

En cette période de confinement, de quelle manière la FDSEA peut assurer un accompagnement dans la réalisation du dossier PAC ?

Nous restons mobilisés pour répondre aux questions, conseiller et accompagner les agriculteurs. Cela se fait au travers de rendez-vous téléphoniques individuels ou en visioconférence, pour réaliser le dossier ou sa vérification, pour les adhérents ou non.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Au cours des mois de janvier et de février derniers, plusieurs agriculteurs ont été verbalisés pour avoir réalisé  des épandages de produits organiques dans leurs parcelles. 
Un excès de zèle de l’OFB qui agace les agriculteurs
Lors de la dernière session de la Chambre départementale d’agriculture, ses élus ont regretté les méthodes et motifs d’…
Un nouveau magasin de produits locaux à Corbie
Vincent Dufrenoy ouvrait une nouvelle boucherie et magasin de produits locaux à Corbie ce 1er avril. On y a fait un tour !
170 exploitations agricoles couvrant environ 30 000 hectares ont obtenu le label d’agriculture de conservation «Au cœur des sols».
Déjà 30 000 hectares labellisés «Au cœur des sols»
Les agriculteurs de l’Apad fêtent la première année d’existence de leur label d’agriculture de conservation des sols «Au cœur des…
Les détenteurs du Certiphyto pourront vacciner contre la Covid-19
La liste des personnes autorisées à administrer des vaccins contre la Covid-19 s'allonge puisque les détenteurs du Certiphyto…
Secure Colza : des leviers techniques pour redynamiser la culture
Donner des clés aux agriculteurs pour leur permettre de maintenir leurs surfaces de colza : c’est tout l’objectif de Secure colza…
Produire de la Pompadour, ce n’est que de l’amour
La variété Pompadour sait se faire désirer et c’est ce qui rend sa culture intéressante aux yeux des six producteurs picards…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde