Aller au contenu principal

Pac : la Région fait part de ses inquiétudes

Eurodéputé et membre titulaire de la commission Agriculture au Parlement, Michel Dantin était de passage dans le Nord pour évoquer la Pac post 2020, dont les discussions débutent.

Michel Dantin, ici avec Marie-Sophie Lesne, vice-présidente de la Région en charge de l’agriculture, est venu à la rencontre des représentants agricoles des Hauts-de-France.
Michel Dantin, ici avec Marie-Sophie Lesne, vice-présidente de la Région en charge de l’agriculture, est venu à la rencontre des représentants agricoles des Hauts-de-France.
© D. R.



Représentants syndicaux, élus de la chambre d’agriculture ou de la Région… Tous avaient rendez-vous le 20 novembre, au siège du Conseil régional des Hauts-de-France pour une après-midi d’échanges autour de la Pac 2021-2027.
Député européen et spécialiste des questions agricoles françaises, Michel Dantin avait rallié Lille depuis Bruxelles pour écouter les revendications de la profession à l’aube des grandes tractations pour l’élaboration d’un nouveau projet commun pour l’agriculture.

Inquiétudes sur le budget agricole
«L’agriculture des Hauts-de-France possède un double visage, a introduit Michel Dantin. Il y a les productions de masse, d’une part, (céréales, betteraves…) et des créneaux spécialisés de l’autre, avec des outils de valorisation propres (légumes, fécule, lait…). L’objectif est d’assurer le maintien de ces activités diversifiées qui symbolisent tout un métier
A l’heure où des craintes s’élèvent quant à la possible diminution du budget de la prochaine version de la Pac (toujours première politique de l’Union européenne à ce jour), en faveur du secteur de la défense notamment, les responsables régionaux ont fait valoir leur souhait de voir pérenniser une Pac forte.
Près de 700 millions d’euros d’aides directes sont en effet captées par les Hauts-de-France chaque année. «Il est essentiel de tenir ce budget sur notre territoire si l’on veut rester compétitif et poursuivre les efforts de modernisation ou de diversification entrepris», a défendu Marie-Sophie Lesne, vice-présidente de la Région en charge de l’agriculture.
«Avec la globalisation des échanges, nous sommes entrés dans un monde concurrentiel, renchérit Christophe Buisset, président de la Chambre d’agriculture des Hauts-de-France. Sans soutien suffisant, il peut être difficile de tirer son épingle du jeu
Une vision qu’entend défendre Michel Dantin. «La France doit tenir son rôle de grande puissance agricole et se mobiliser pour proposer, entre autres, des outils de sécurisation des marchés ou lors d’aléas (climatiques et sanitaires) qui deviennent nécessaires aujourd’hui», s’exprime-t-il.
Pour les coordinateurs des groupes politiques de la commission de l’agriculture du Parlement européen, le dépôt des amendements contenant les premières propositions législatives pour la prochaine Pac est à effectuer le trois décembre au plus tard.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
L’aménagement de bâtiments d’élevage peut faire l’objet d’un accompagnement financier.
Un projet d’investissement sur votre exploitation ? Le point sur les aides
L’appel à projets du Plan de compétitivité et d’adaptation des Exploitations agricoles (PCAE) est ouvert depuis le 15 février.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde