Aller au contenu principal

Alimentation
Paris 2024 : les athlètes des JO privés de frites (entre autres)

Au pays de la gastronomie, c’est plutôt le régime sec pour les athlètes privés de plusieurs types d’aliments pour des raisons « éthiques » ou de sécurité. 

JO Paris 2024 frites
© Pixabay

Les 15 000 athlètes du village olympique ne pourront pas manger de frites pour des raisons de sécurité. Raison invoquée par les organisateurs des JO : éviter les incendies liés aux friteuses. La décision est sans appel, selon l’un des deux chefs missionnés, Charles Guilloy. 

De même ils n’auront pas le droit de boire du vin, ce qui paraît tout à fait logique pour des sportifs de haut niveau qui doivent rester au meilleur de leur forme. Ces JO seront aussi très « écolos » puisqu’un tiers des repas proposés (soit un peu plus de 130 recettes sur 500 proposées et validées par le Comité international olympique) seront végétariens. Ce qui a irrité le président d’Interbev, Jean-Marie Guihard qui s’est fendu récemment d’un courrier auprès de Tony Estanguet, le patron des JO 2024. 

Cependant 80 % des ingrédients seront français, dont 25 % issus des régions proches de Paris, assure Sodexo. Mais au nom de l’environnement du bien-être animal, il n’y aura ni avocat… ni foie gras. Au pays de la gastronomie, c’est plutôt le régime sec pour les athlètes. On espère simplement que ces derniers prolongeront leur séjour pour profiter des meilleurs restaurants des places parisiennes et provinciales.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

mildiou pomme de terre
Un plan européen de lutte contre le mildiou réclamé

L’hiver et le printemps pluvieux ont favorisé le mildiou qui s’attaque aux cultures. Huit organisations demandent un plan d’…

Escaudoeuvres Tereos Agristo
Le projet d’Agristo sur l’ancien site Tereos d’Escaudoeuvres (59) en consultation publique

L’industriel belge Agristo est le troisième à dévoiler un peu plus les contours de sa future usine implantée sur le sol des…

Il faudra attendre un certain nombre de jours de beau temps pour pouvoir retravailler certaines parcelles et évaluer les pertes.
Coulées de boue : les agriculteurs ne veulent pas porter le chapeau

Les inondations qui ont touché la vallée de la Somme fin de semaine dernière relance le débat sur la prévention du phénomène d…

La coopérative Sodiaal a un nouveau président

Le conseil d’administration de la coopérative Sodiaal, réuni ce mercredi 19 juin à Pau à l’occasion de l’Assemblée…

L'alliance rurale élections européennes Schraen Lassalle
Une défaite au goût amer pour l’Alliance rurale et des conséquences pour la chasse

Initiateur de la liste L’Alliance rurale, candidat en troisième position, le nordiste Willy Schraen dresse un constat amer de…

En raison des mauvaises conditions climatiques, au semis puis au printemps, le potentiel de rendement des céréales à paille  est dégradé.
Un potentiel dégradé en céréales à paille pour la France

Pluies et manque d’ensoleillement ont grevé le potentiel des céréales à paille ; le rendement de l’orge d’hiver est déjà…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde