Aller au contenu principal

Métiers du cheval
À Péronne, l’ambition d’un pôle équestre régional

À la suite de nombreux travaux, le lycée de la Haute-Somme de Péronne (80) a pu voir la création d’un pôle équestre en son sein. Les nombreuses demandes ont permis le retour de la formation BPJEPS.

Depuis 2020, le lycée de la Haute-Somme de Péronne compte un pôle équestre avec différentes formations. «Initialement, le pôle équestre se trouvait à Ribemont. Mais il y avait une envie politique de la part de la Région Hauts-de-France de créer un pôle équestre à Péronne», explique Laurie Brief, directrice de l’établissement depuis 2022. Le pôle équestre présent depuis 2020 concentre aujourd’hui 80 % des élèves du lycée. Le centre équestre travaille en corrélation avec le lycée avec des missions de service public ce qui permet de réaliser au mieux la mise en place d’activités pratiques. «La Région Hauts-de-France a fortement investi dans ce projet, notamment dans la mise en place de nouveaux plateaux techniques.» Quatre formations équines sont proposées au sein de l’établissement : bac pro hippique, Capa palefrenier soigneur, animateur équitation ainsi que le Brevet professionnel d’activités équestres mention équitation (BPJEPS).

 

De retour en 2024

Le BPJEPS est de nouveau proposé aux nouveaux lycéens qui souhaiteront intégrer le lycée à la rentrée 2024. La directrice de l’établissement explique la cause de l’arrêt de cette formation : «Nous avons dû stopper la formation car la cavalerie de l’ancienne gérante n’était pas forcément adaptée à nos formations.» D’importantes demandes ont donc poussé le lycée professionnel à rouvrir et proposer à nouveau cette formation. Cette formation à une durée de 840h, qui peut s’effectuer en un ou deux ans selon la voie de formation. Les deux tiers de la formation s’effectuent en entreprise. Ce brevet professionnel permet aux bénéficiaires d’acquérir de la pédagogie au sein d’une activité équestre. Différents objectifs : l’accueil de différents publics, assurer la promotion des activités et des animations de la structure, animer et encadrer les cours d’équitation, faire progresser les cavaliers, gérer une structure équestre ainsi que la valorisation et la gestion d’une cavalerie.

Le BPJEPS est la continuité du diplôme d’animateur d’équitation mis en place cette année par l’établissement. Une formation à la fois «importante et complémentaire» : «Le centre équestre, c’est en partie de l’accueil des cavaliers, mais avec ce diplôme, on offre une complémentarité qui permet d’accueillir des cavaliers d’un niveau supérieur.»

 

Seul établissement public

Avec toutes les formations proposées, les jeunes apprennent également la reprise d’une entreprise, d’une activité équestre et de sa gestion. «Je suis toujours admirative des jeunes passionnées», commente la directrice. Il s’agit également du seul établissement public de formation équestre au nord de Paris. Le lycée compte aujourd’hui 190 jeunes de la 3e au BTS, dont 110 apprentis en CAP, Capa, UFA ou Bac pro.  «Un regroupement du pôle équestre, aide à la personne et agricole sur Péronne permet d’offrir une plus grande visibilité que deux établissements distincts», termine Laurie Brief. Des portes ouvertes sont organisées le 23 mars 2024 de 9h à 17h.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Gilles Perret, réalisateur haut-savoyard, sera à l’affiche le 31 janvier 2024 avec son nouveau film La ferme des Bertrand.
La ferme des Bertrand : 50 ans d’histoire dans la vie d’une ferme

Après Trois frères pour une vie, un documentaire sorti en 1997, le réalisateur haut-savoyard Gilles Perret revient vingt-cinq…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde