Aller au contenu principal

PLUi : la parole des agriculteurs au travers du diagnostic agricole

PLUi : la parole des agriculteurs au travers du diagnostic agricole

Le diagnostique est une cartographie réelle de l’occupation de l’espace à un moment donné.
Le diagnostique est une cartographie réelle de l’occupation de l’espace à un moment donné.
© Alix Penichou

Pour être un atout, l’étude agricole doit être établie en concertation avec les exploitants agricoles du territoire concerné. Néanmoins, selon la méthodologie employée (réunions de travail, questionnaires ou entretiens individuels, etc.), le taux de participation des agriculteurs peut varier de 20 à 85 %. Les données manquantes peuvent être complétées par la mairie de chaque commune.
L’importance de ce diagnostic réside dans le fait que celui-ci doit prendre en compte l’activité agricole, ses attentes et ses besoins en matière de développement. C’est une cartographie réelle de l’occupation de l’espace à un moment donné, qui permet d’identifier les enjeux agricoles dans les divers projets d’aménagement (changement de destination des bâtiments agricoles, nouvelles constructions, diversification…) et de repérer les contraintes (distance de réciprocité, circulation des engins agricoles, parcelles sous contrats environnementaux, plan d’épandage…).

Les projets futurs
Lors de cet état des lieux, il est important d’indiquer les projets futurs d’évolution pour son exploitation agricole, même si ces derniers ne sont pas finalisés ou sont amenés à changer. Se prévoir une marche de manœuvre évitera d’être confronté à toute éventuelle opposition de la collectivité. En effet, la durée d’un PLU/PLUi prévoit une vision d’aménagement globale sur dix à quinze ans. La connaissance des projets des exploitants pourra être croisée avec les autres projets d’urbanisation (exemple : la création d’un lotissement à l’endroit où un bâtiment agricole est envisagé).
Les données recueillies serviront à définir un zonage et un règlement adaptés aux exploitations agricoles. En effet, selon la zone dans laquelle se situe sa parcelle, le règlement peut compromettre tout projet de construction ou d’extension de bâtiment (par exemple : la construction d’une aire de lavage ne sera possible que si la parcelle se trouve dans un zonage autorisant les constructions à des fins agricoles).
Pour une prise en compte de l’évolution de vos exploitations agricoles pour l’avenir, une concertation avec vos élus territoriaux est nécessaire. Vos représentants professionnels sont à vos côtés pour vous accompagner dans cette démarche.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Gérard Clay
La lettre du nouveau président de Tereos à ses 12 000 coopérateurs
Elu hier, vendredi 18 décembre, à la tête du conseil de surveillance du groupe coopératif Tereos, Gérard Clay adresse ce jour un…
Groupama Grand Est
Pour une erreur de calendrier, Groupama fait le buzz malgré lui
Les réseaux sociaux sont féroces et la moindre erreur de communication se paye au prix fort. C'est ce qu'a constaté au cours des…
La crise qui secoue la gouvernance de Tereos a-t-elle trouvé une issue ce soir ? Réponse dans les prochaines heures.
Gouvernance de Tereos : Xavier Laude, Jérôme Hary et Gérard Clay confortés dans leur mandat
Saisi en référé, le Tribunal de Senlis a rendu sa décision aujourd'hui sur la capacité de trois membres du conseil de…
Tom Vilsack
Aux Etats-Unis, Biden devrait finalement choisir Tom Vilsack pour l’agriculture
Le président américain élu, Joe Biden, prévoit de nommer l'ancien gouverneur de l'Iowa, Tom Vilsack, au poste de secrétaire…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde