Aller au contenu principal

Plus de 75 ans ? Où se faire vacciner contre la Covid-19

A partir du lundi 18 janvier, les personnes de plus de 75 ans pourront prendre rendez-vous pour se faire vacciner contre la Covid-19. Le point sur les démarches à effectuer et les centres de vaccination dans le département de la Somme.

CHU Amiens
Le Centre hospitalier d'Amiens fait partie des cinq centres où la vaccination est possible pour les personnes de plus de 75 ans à partir de lundi prochain.
© CHU Amiens

Ce n’est pas trop tôt, diront certains… A partir du lundi 18 janvier, « l’ensemble des habitants de la région Hauts-de-France, âgés de 75 ans et plus pourront se faire vacciner sur rendez-vous dans le centre de vaccination de leur choix », indique un communiqué de l’Agence régionale de santé (ARS) et de la préfecture de région du 14 janvier.

La prise des rendez-vous s’effectue en ligne, via un site Internet dédié (https://sante.fr/carte-vaccination-covid) ; lequel s’appuie sur les trois plateformes sélectionnées au niveau national : Doctolib, Maiia et Keldoc. A partir de ce site, une fois que l’on s’est assuré de bien faire partie des personnes pouvant prétendre au vaccin, il suffit de choisir dans une liste son département de résidence. La liste des centres de vaccination ouverts dans ce département s’affiche, indiquant l’adresse et les coordonnées, puis propose une prise de rendez-vous.

Rendez-vous en ligne ou par téléphone

Pour les personnes n’ayant pas internet ou n’étant pas familières des réservations en ligne, l’Agence régionale de santé et les préfectures des Hauts-de-France ont mis en place depuis le 14 janvier à 14h une plateforme téléphonique régionale ouverte 7j/7, de 8h à 18h.

Pour la joindre, il faut composer le 03.92.04.34.71. Les appelants seront mis en relation avec un opérateur qui effectuera pour eux et en direct la réservation en ligne, dans le centre de leur choix, à partir du site dédié https://sante.fr/carte-vaccination-covid

Et si l’on n’est pas en capacité de se déplacer ? ARS et préfecture ont également prévu une solution de substitution, expliquent les deux organisations : « Pour les personnes dont la situation de santé ne permet pas de se rendre dans un centre de vaccination, l’ARS et ses partenaires travaillent à la mise en place d’équipes mobiles qui pourront vacciner en grande proximité ou au domicile des personnes dans l’incapacité physique de se déplacer ». 

63 centres de vaccination ouverts dans les Hauts-de-France

La mobilisation des établissements, des professionnels de la santé et de l’ARS a permis d’ouvrir en moins de deux semaine 63 centres de vaccination en Hauts-de-France, ce qui permet à la région d’être l’une des mieux équipées du territoire national. Le département de la Somme compte actuellement 5 centres de vaccination : 2 à Amiens, 2 à Abbeville, 1 à Péronne et 1 à Ham. Toujours d’après la préfecture des Hauts-de-France et l’ARS, 29 autres centres de vaccination sont en projet, ce qui permettra une « montée en puissance » de la stratégie vaccinale.

Les centres de vaccination ouverts dans la Somme

  • CHU Amiens

1 a, Place Victor Pauchet, 80 000 Amiens

03.92.04.34.71

  • Pôle privé des cliniques d’Amiens

85, rue Alexandre Dumas

80 090 Amiens

03.22.33.74.43

  • Centre hospitalier d’Abbeville

15, rue Josse Van Robais

80 100 Abbeville

03.92.04.34.71

  • Centre hospitalier de Péronne

1, Place du Jeu de Paume

80 200 Péronne

03.92.04.34.71

  • Centre de vaccination de Ham

56, rue de Verdun

80 400 Ham

03.92.04.34.71

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
Avec l’avocat de l’Anast, Yann Joly réclame réparation du préjudice subi (1 M€) au titre d’un «trouble anormal de voisinage». 
La perte de son élevage indemnisée ?
À Le Boisle, Yann Joly a vu son troupeau de VL dépérir suite à l’implantation d’un parc éolien en 2011 et 2013. Une procédure…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde