Aller au contenu principal

Viticulture
Plus de cuivre dans les vignes pour faire face au mildiou

Le plafond de l'utilisation des solutions phytosanitaires à base de cuivre est exceptionnellement relevé dans les vignes conventionnelles et bios pour faire face au risque mildiou.

vignes cuivre mildiou
© Syngenta

Les viticulteurs sont autorisés à dépasser provisoirement la quantité de traitements à base de cuivre pour lutter contre le mildiou de la vigne, selon un arrêté publié le 8 août au Journal officiel, rapporte l'AFP. « La situation phytosanitaire des vignobles nécessite de renforcer la protection des vignobles à pression forte ou exceptionnelle de mildiou », explique le texte.

Ainsi, la quantité annuelle autorisée de produits phytopharmaceutiques contenant du cuivre, qui ne doit habituellement pas excéder 4 kg/ha de cuivre, est exceptionnellement augmentée à 5 kg/ha pour 2021. Ces apports devront toutefois rester dans la limite de 28 kg/ha sur sept ans (2019-2025), conformément à la réglementation européenne. L'ensemble des viticulteurs, en viticulture biologique comme conventionnelle, est concerné par cet arrêté « en vigueur pour une période de 120 jours ».

Le mildiou attaque « une grande partie du vignoble français » (sauf façade méditerranéenne), rappelle le texte, à la suite des intempéries « qui ont sévi à partir de la mi-juin jusqu'à aujourd'hui ».

Alors que les vendanges démarrent juste, « la protection contre le mildiou est nécessaire pendant encore deux semaines, pour protéger le feuillage afin de maintenir le potentiel de production et la qualité dans un contexte déjà dégradé », souligne-t-il.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Lors de la campagne 2021-2022, 1,8 million de tonnes de betteraves ont été transformées par l'usine Sainte-Émilie durant une campagne de 115 jours.
Cristal Union revient sur son prix de 30 € pour 2022-2023
Contrairement à ce que le groupe coopératif avait annoncé en décembre dernier, le prix de la tonne de la prochaine campagne ne…
Drive Lact'Union
Les Abbevillois peuvent acheter du lait « vraiment d’ici »
Sur son site d’Abbeville, le groupe coopératif Lact’Union a ouvert le 27 avril un drive au grand public pour lui permettre d’…
Marc Fesneau
Marc Fesneau pour remplacer Julien Denormandie à l'Agriculture au gouvernement ?
Les discussions pour la constitution du premier gouvernement de la Première ministre Elisabeth Borne se poursuivent.
Festival agriculture picardie maritime
Abbeville prépare aussi son édition des « retrouvailles »
D’ici vendredi soir, les installations pour l’accueil du dixième Festival de l’agriculture en Picardie maritime devraient être…
L’augmentation mécanique du Smic impactera les minima conventionnels de la production agricole et des Cuma présentés ci-dessous à compter du 1er mai. 
Nouvelle grille des salaires au 1er avril 2022
Une nouvelle grille des salaires est parue au 1er avril 2022 (IDCC 7024). Une prochaine augmentation du Smic est aussi…
Aurélie Thaureau et Nicolas Portois (FDC 80) entourant Jean-Philippe Hermant, l’un des utilisateurs réguliers de la barre d’effarouchement en dépôt dans le canton d’Ailly-sur-Noye.
Faire place nette de gibier avant la fauche
Les cinq fédérations des chasseurs des Hauts-de-France ont investi l’an dernier dans l’achat de barres d’effarouchement qu’elles…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde