Aller au contenu principal

Pois protéagineux : différentes stratégies pour désherber

Le désherbage du pois se raisonne à la parcelle, en fonction des espèces et des densités d’adventices présentes. Différentes stratégies existent en fonction des problématiques rencontrées.

Désherbage en prélevée, en post-levée, accompagné ou non d’un passage de herse étrille ou de houe rotative… Il faut adapter la bonne technique à sa parcelle. 
Désherbage en prélevée, en post-levée, accompagné ou non d’un passage de herse étrille ou de houe rotative… Il faut adapter la bonne technique à sa parcelle. 
© Terre Innovia



Pour le désherbage chimique, l’application en prélevée est une solution sécurisante. Elle offre un large spectre de produits homologués, permettant une gestion de différents types d’adventices. Elle est incontournable en cas de fortes infestations pressenties, d’adventices concurrentielles, gênantes à la récolte (gaillet, renouée, matricaire, éthuse) ou difficiles à maîtriser en post-levée (éthuse, arroche, renouée des oiseaux).
L’application en post-levée, elle, est une solution économique pour les cas de faible infestation. En cas de parcelle propre ou de flore bien connue et facile à maîtriser, ce choix peut suffire. Veiller à intervenir dans ce cas sur des adventices jeunes (stade cotylédons à 2-3 feuilles), dans des conditions poussantes et en dehors de fortes amplitudes thermiques.
Cas du chardon : le chardon ne peut se gérer qu’en post-levée avec du Tropotone (3-4 l/ha). Etant moyennement sélectif, il est conseillé de localiser l’application aux ronds de chardons uniquement. Le produit est efficace tant que les chardons n’ont pas atteint le stade bouton floral.
Cas des repousses de tournesol : les repousses se contrôlent par l’application d’1 l/ha de Corum + adjuvant. Si les repousses sont issues d’une variété Clearfield ou Express Sun, appliquer 1,4 kg/ha ou 2x 0,8 kg/ha de Basagran SG au stade 1 vraie feuille minimum des tournesols.

Adventices
Un programme complet permet de maîtriser les levées échelonnées d’adventices, ainsi que certaines adventices difficiles, tout en maîtrisant le coût de son désherbage. Appliquez le produit de prélevée à une dose inférieure à la dose homologuée (3/4 de celle-ci), puis appliquez le produit de post-levée sur des adventices jeunes à dose raisonnée également. Choisissez votre produit de prélevée en fonction de la flore la plus difficile à maîtriser.
Cas particuliers d’adventices difficiles : seule une stratégie pré+post est efficace contre les adventices suivantes : ambroisie (prélevée : Nickel/Cline 3 à 4 l/ha ; post-levée : Basagran SG/Adagio SG 0,7 kg/ha, deux passages si nécessaires), ammi-majus (prélevée : Centium 36 CS 0,25 l/ha ; post-levée : Basagran SG/Adagio SG 1,4 kg/ha ou Corum 1 à 1,25 l/ha + adjuvant), arroche (prélevée : Nirvana S 4,5 l/ha ou Racer ME 1,5 l/ha, rattrapage post-levée nécessaire ; post-levée : Basagran SG/Adagio SG 0,6 kg/ha + Prowl 400 1 l/ha ou Corum 1 à 1,25 l/ha + adjuvant).
Certaines graminées, comme le vulpin ou le paturin, se contrôlent bien avec les produits de prélevée tels que le Challenge 600, le Nirvana S, Nikeyl/Cline ou Toutatis DamTech. Autrement, les anti-graminées à action foliaire sont efficaces en l’absence de résistance.
Dans le cas de résistances, privilégiez une application en pré-semis de Bonalan à 6 l/ha ou d’Avadex à 3 l/ha incorporé au sol via un travail dans la foulée. Sur pois d’hiver, il est possible d’appliquer du Kerb Flo à partir de 3-4 feuilles à 1,875 l/ha. Attention au respect de la DAR de cent vingt jours.

Désherbage mécanique : une technique complémentaire
Le désherbage mécanique du pois peut venir compléter une stratégie de désherbage chimique, permettant, en cas de réussite, de réduire l’utilisation des produits.
La stratégie consiste en deux ou trois passages de herse étrille ou houe rotative en fonction des stades de la culture. Avant la levée, effectuez un passage de herse étrille, à l’aveugle, dès que la portance du sol est correcte. Durant la levée, effectuez un passage de houe rotative qui est plus sélective sur les pois à ce stade. Cette technique, particulièrement efficace sur sol limoneux, permet de bien gérer les adventices au stade «fil blanc».
En post-levée, effectuez un passage léger de la herse étrille entre les stades 2 et 5 feuilles du pois. Attention, la période de passage est courte. Prévoyez deux ou trois jours de beau temps avant et après l’application pour une meilleure efficacité. Ne plus intervenir dès que le pois présente des vrilles bien développées sous peine d’arracher les pieds.

Retrouvez plus de programmes, mais également des mentions de vigilance sur l’application des produits sur le site www.terresinovia.fr.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Selon la direction régionale Hauts-de-France de l'OFB, la fréquence des contrôles des agriculteurs est faible.
L’OFB envoie ses agents se former à la ferme

À l’échelle des Hauts-de-France, une deuxième session de sensibilisation des agents de l’Office français de la biodiversité…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde