Aller au contenu principal

Pois protéagineux : différentes stratégies pour désherber

Le désherbage du pois se raisonne à la parcelle, en fonction des espèces et des densités d’adventices présentes. Différentes stratégies existent en fonction des problématiques rencontrées.

Désherbage en prélevée, en post-levée, accompagné ou non d’un passage de herse étrille ou de houe rotative… Il faut adapter la bonne technique à sa parcelle. 
Désherbage en prélevée, en post-levée, accompagné ou non d’un passage de herse étrille ou de houe rotative… Il faut adapter la bonne technique à sa parcelle. 
© Terre Innovia



Pour le désherbage chimique, l’application en prélevée est une solution sécurisante. Elle offre un large spectre de produits homologués, permettant une gestion de différents types d’adventices. Elle est incontournable en cas de fortes infestations pressenties, d’adventices concurrentielles, gênantes à la récolte (gaillet, renouée, matricaire, éthuse) ou difficiles à maîtriser en post-levée (éthuse, arroche, renouée des oiseaux).
L’application en post-levée, elle, est une solution économique pour les cas de faible infestation. En cas de parcelle propre ou de flore bien connue et facile à maîtriser, ce choix peut suffire. Veiller à intervenir dans ce cas sur des adventices jeunes (stade cotylédons à 2-3 feuilles), dans des conditions poussantes et en dehors de fortes amplitudes thermiques.
Cas du chardon : le chardon ne peut se gérer qu’en post-levée avec du Tropotone (3-4 l/ha). Etant moyennement sélectif, il est conseillé de localiser l’application aux ronds de chardons uniquement. Le produit est efficace tant que les chardons n’ont pas atteint le stade bouton floral.
Cas des repousses de tournesol : les repousses se contrôlent par l’application d’1 l/ha de Corum + adjuvant. Si les repousses sont issues d’une variété Clearfield ou Express Sun, appliquer 1,4 kg/ha ou 2x 0,8 kg/ha de Basagran SG au stade 1 vraie feuille minimum des tournesols.

Adventices
Un programme complet permet de maîtriser les levées échelonnées d’adventices, ainsi que certaines adventices difficiles, tout en maîtrisant le coût de son désherbage. Appliquez le produit de prélevée à une dose inférieure à la dose homologuée (3/4 de celle-ci), puis appliquez le produit de post-levée sur des adventices jeunes à dose raisonnée également. Choisissez votre produit de prélevée en fonction de la flore la plus difficile à maîtriser.
Cas particuliers d’adventices difficiles : seule une stratégie pré+post est efficace contre les adventices suivantes : ambroisie (prélevée : Nickel/Cline 3 à 4 l/ha ; post-levée : Basagran SG/Adagio SG 0,7 kg/ha, deux passages si nécessaires), ammi-majus (prélevée : Centium 36 CS 0,25 l/ha ; post-levée : Basagran SG/Adagio SG 1,4 kg/ha ou Corum 1 à 1,25 l/ha + adjuvant), arroche (prélevée : Nirvana S 4,5 l/ha ou Racer ME 1,5 l/ha, rattrapage post-levée nécessaire ; post-levée : Basagran SG/Adagio SG 0,6 kg/ha + Prowl 400 1 l/ha ou Corum 1 à 1,25 l/ha + adjuvant).
Certaines graminées, comme le vulpin ou le paturin, se contrôlent bien avec les produits de prélevée tels que le Challenge 600, le Nirvana S, Nikeyl/Cline ou Toutatis DamTech. Autrement, les anti-graminées à action foliaire sont efficaces en l’absence de résistance.
Dans le cas de résistances, privilégiez une application en pré-semis de Bonalan à 6 l/ha ou d’Avadex à 3 l/ha incorporé au sol via un travail dans la foulée. Sur pois d’hiver, il est possible d’appliquer du Kerb Flo à partir de 3-4 feuilles à 1,875 l/ha. Attention au respect de la DAR de cent vingt jours.

Désherbage mécanique : une technique complémentaire
Le désherbage mécanique du pois peut venir compléter une stratégie de désherbage chimique, permettant, en cas de réussite, de réduire l’utilisation des produits.
La stratégie consiste en deux ou trois passages de herse étrille ou houe rotative en fonction des stades de la culture. Avant la levée, effectuez un passage de herse étrille, à l’aveugle, dès que la portance du sol est correcte. Durant la levée, effectuez un passage de houe rotative qui est plus sélective sur les pois à ce stade. Cette technique, particulièrement efficace sur sol limoneux, permet de bien gérer les adventices au stade «fil blanc».
En post-levée, effectuez un passage léger de la herse étrille entre les stades 2 et 5 feuilles du pois. Attention, la période de passage est courte. Prévoyez deux ou trois jours de beau temps avant et après l’application pour une meilleure efficacité. Ne plus intervenir dès que le pois présente des vrilles bien développées sous peine d’arracher les pieds.

Retrouvez plus de programmes, mais également des mentions de vigilance sur l’application des produits sur le site www.terresinovia.fr.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Jaunisse de la betterave
Néonicotinoïdes : une consultation publique pour rien
Lors de sa conférence de presse de rentrée le vendredi 22 janvier, la ministre de la Transition écologique s'est exprimée contre…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Noriap diversifie ses filières bio
Voilà dix ans que Noriap valorise les productions de ses adhérents convertis en agriculture bio. Les volumes et les débouchés…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Cerf gare de Chantilly
Hommage à un cerf traqué à la chasse : quand les écolos déraillent...
Le mouvement politique Europe Ecologie Les Verts (EELV) des Hauts-de-France organise demain, jeudi 21 dans l'Oise, une cérémonie…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde