Aller au contenu principal

Pommes de terre : la Picardie a produit plus avec moins en 2020

D'après les chiffres de l'Union nationale des producteurs de pommes de terre (UNPT) et de l'interprofessionnel (CNIPT), la production française de pommes de terre de conservation en 2020 est en légère hausse par rapport à l'an dernier ; avec toutefois des situations diverses.

Champ de pommes de terre
Avec 154 900 hectares, les surfaces ont augmenté de 1,4% en moyenne sur l’ensemble du territoire entre 2019 et 2020.
© Pixabay

Avec Rhône-Alpes et Alsace, l’ex-Picardie est l’un des trois bassins où la production de pommes de terre de consommation a perdu du terrain en 2020 par rapport à 2019. Ce qui explique cette situation ? Un effet « surfaces » en ce qui concerne le versant sud de la région Hauts-de-France. Pour les autres bassins, cela s’explique par une diminution du rendement à surfaces égales.

En Picardie, les surfaces récoltées en 2020 ont été de 40 800 hectares contre 40 980 hectares l’an dernier (-0,5%). Avec un rendement moyen de 43,5 tonnes par hectare, la production picarde s’élève toutefois en 2020 à 1 774 800 tonnes contre 1 766 000 tonnes en 2019 (+ 8 800 tonnes).

La production française s’élève quant à elle à 6 758 800 tonnes contre 6 535 900 tonnes en 2019, soit une augmentation du volume produit de 3,4% en un an. Avec 154 900 hectares, les surfaces ont augmenté de 1,4% en moyenne sur l’ensemble du territoire. Le rendement moyen brut s’élève quant à lui à 43,6 tonnes par hectare, ce qui est, selon l’UNPT et le CNIPT, « meilleur que l’an passé, et légèrement supérieur à la moyenne pluriannuelle ».

Les rendements les plus forts – supérieurs au rendement national moyen - se trouvent dans les départements de Champagne-Ardenne (52 t), du Centre-Val de Loire (48,1 t), d’Ile de France (48 t), et du Nord-Pas de Calais (44,5 t).

Derrière ces chiffres, rapportent les organisations professionnelles de la filière pommes de terre, il faut tenir compte d’une « forte hétérogénéité, selon les conditions météorologiques locales et la présence d’irrigation ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Vigilance canicule : des restrictions pour la moisson
Le département de la Somme est placé en vigilance canicule orange depuis 12h ce jour. Les activités agricoles sont soumises à des…
Les machines Massey Ferguson seront disponibles dans de nouvelles bases des Établissements Forestier-Leblond  et Artois Motoculture à l’Est de la Somme, ainsi que dans l’Aisne et dans l’Oise.
De nouveaux concessionnaires Massey-Ferguson à l’Est de la Somme
Les Établissements Forestier-Leblond et Artois Motoculture, distributeurs Massey-Ferguson, installés respectivement en Seine-…
Quand la plaine s’embrase…
Les fortes chaleurs, la sécheresse et le vent sont le trio infernal de la moisson, augmentant les risques d’incendie dans les…
114 ha partis en fumée dans la Somme
Avec 41°C atteints ce 19 juillet, plusieurs feux de chaume et de récolte se sont déclarés dans la Somme. A 19h, 114 ha avaient…
Le lin attend la pluie pour rouir
Débutés le 20 juin, les arrachages de lin sont désormais terminés. Mais le temps sec ne fait pas avancer le rouissage. À la…
Pour les agriculteurs, le nouveau Système de suivi des surfaces en temps réel implique de s’approprier l’application mobile Telepac Géophotos.
À la découverte du Système de suivi des surfaces en temps réel
Le Système de suivi des surfaces agricoles en temps réel sera en place pour les contrôles des déclarations Pac dès 2023. La…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde