Aller au contenu principal

Marchés
Pommes de terre : retard persistant de l’exportation

Les ventes de pommes de terre aux pays du Sud de l’Europe en forte baisse.

La hausse des prix compense la baisse des volumes.
La hausse des prix compense la baisse des volumes.
© Réussir SA/Gabriel Omnès
Le début d’année n’aura pas été commercialement favorable au secteur de la pomme de terre. Au 1er janvier, les exportations de pommes de terre de conservation, si elles enregistrent un léger mieux en volume par rapport à la période correspondante de la campagne précédente, avec 580 700 t, se situent néanmoins en sensible recul par rapport à  2009-2010, 624 500 t et surtout à 2010-2011 où elles avaient atteint  700 900 t. Le chiffre de 580 000 t n’a pu être atteint que grâce aux achats exceptionnels de la Grande Bretagne qui, avec 125 200 t, ont dépassé de quelque 100 000 t la moyenne des trois  dernières campagnes.
En revanche, comme le souligne l’interprofession pomme de terre (Cnipt)), les ventes sont en forte baisse vers nos destinations traditionnelles du Sud de l’Europe : - 25 % vers l’Espagne, - 40 % vers l’Italie et le Portugal. Ces dernières semaines, la situation semble s’inverser avec plus d’intérêt  de la part de nos clients méridionaux, mais aussi le risque d’un ralentissement de importations anglaises, une fois les stocks d’outre-Manche reconstitués.
Par contre, en valeur, la hausse des prix compensant largement la baisse des volumes, le  bilan reste très élevé, avec 160,1 M €, proche de celui de 2010-2011 : 163,5 M€.
Par ailleurs, le mois de février s’est révélé très décevant en matière de consommation des ménages puisqu’après une longue période de progression, elle enregistre, entre le 27 janvier et le 24 février un coup d’arrêt brutal : - 11,6 %. Il faut cependant noter que le chiffre de février 2012 avait été exceptionnellement élevé. Sur les sept  premiers mois de la campagne, la tendance reste néanmoins positive : + 1,9 %, malgré une augmentation des prix au détail. Le prix moyen de la pomme de terre de conservation en grande distribution, a été de 0,92 € au kg durant cette période,  soit 34 % de plus que l’an passé.
Nepg : «les cours baissiers ne reflètent pas l’état très bas des stocks»
Le Nepg (Groupe des producteurs de pommes de terre du Nord-ouest européen / North-western european potato growers) constate que les cours départ producteur sont à la baisse depuis le début de l’année 2013. Pourtant, fait-il remarquer, les stocks sont historiquement bas dans les cinq pays (Allemagne, Belgique, France, Grande Bretagne et Pays Bas). Par exemple, les Britanniques ont des stocks de 18% inférieurs à ceux de l’année passée et importent d’importants volumes de pommes de terre tant pour le marché du frais que pour la transformation. Dans plusieurs pays, une bonne part des stocks est déjà vendue. Ainsi, en Allemagne, il ne reste plus que 8 à 12% des stocks encore disponibles sur le marché libre. Le Nepg conclut que l’évolution actuelle des cours ne reflète pas cette situation du marché.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Gérard Clay
La lettre du nouveau président de Tereos à ses 12 000 coopérateurs
Elu hier, vendredi 18 décembre, à la tête du conseil de surveillance du groupe coopératif Tereos, Gérard Clay adresse ce jour un…
Groupama Grand Est
Pour une erreur de calendrier, Groupama fait le buzz malgré lui
Les réseaux sociaux sont féroces et la moindre erreur de communication se paye au prix fort. C'est ce qu'a constaté au cours des…
La crise qui secoue la gouvernance de Tereos a-t-elle trouvé une issue ce soir ? Réponse dans les prochaines heures.
Gouvernance de Tereos : Xavier Laude, Jérôme Hary et Gérard Clay confortés dans leur mandat
Saisi en référé, le Tribunal de Senlis a rendu sa décision aujourd'hui sur la capacité de trois membres du conseil de…
Tom Vilsack
Aux Etats-Unis, Biden devrait finalement choisir Tom Vilsack pour l’agriculture
Le président américain élu, Joe Biden, prévoit de nommer l'ancien gouverneur de l'Iowa, Tom Vilsack, au poste de secrétaire…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde