Aller au contenu principal

Énergies
Pompili annonce des mesures pour faire baisser les tensions autour de l’éolien

La ministre de la Transition continue d’apporter son soutien à l’installation de nouveaux mâts et tente d’apaiser les tensions.

© D.R.

Alors que plusieurs propositions de loi ont été portées ces derniers mois par le parti Les Républicains (LR) pour encadrer davantage le développement de l'éolien et répondre notamment à la montée des contestations locales, la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili a présenté, lors d'une conférence de presse le 5 octobre, « dix mesures » - dont certaines déjà prévues par la loi Climat - qui visent à apaiser ces tensions. Parmi les nouveautés, l'ancienne députée LREM de la Somme a décidé de créer un « médiateur de l'éolien », qui pourra être saisi par les préfets dans des « cas particulièrement difficiles » sur le plan juridique.

Un fonds de protection du patrimoine rural public d'environ 30 à 40 M€ va être créé, qui sera abondé par les ventes d'électricité éolienne. Cogéré par les professionnels et les collectivités, le fonds viserait par exemple à rénover de vieux lavoirs, ont expliqué les professionnels lors de la conférence de presse. Enfin, concernant la pollution lumineuse, la ministre a annoncé la réorientation vers le ciel de l'ensemble des signaux lumineux d'éoliennes au cours des prochains mois. Un test va être mené en parallèle pour ne déclencher les signaux qu'à l'approche d'avions/engins aériens, qui pourrait être généralisé en 2022.

Du côté des opposants à la course au développement de l’éolien, ces annonces ont du mal à passer. Vice-président du Conseil régional des Hauts-de-France en charge de la ruralité et de la sécurité, Christophe Coulon est de ceux-là. Dans un message publié sur sa page Facebook, il dénonce une « opération de communication » de la part du ministère de la Transition écologique. « On nous promet ici et là un peu d'écoute. Mais rien ne changera pour les habitants des Hauts-de-France », regrette-t-il.  C'est à désespérer alors continuons ce combat pour le respect de nos communes, de nos paysages et des familles ».

Comme un clin d’œil à sa tournée auprès des maires de la région, l’axonais demande enfin à ce que « les maires obtiennent par la loi un droit de de véto pour refuser tout projet éolien si les habitants le décident ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Pour être applicable dès le printemps 2022, l’arrêté cadre de gestion de l’eau devra faire l’objet d’une consultation publique dans les prochaines semaines.
Irrigation : la Dreal demande des restrictions drastiques dès 2022
La Dreal des Hauts-de-France veut utiliser une «harmonisation» pour faire passer des restrictions drastiques des volumes d’eau…
Payés pour réduire leurs volumes de lait bio
Face à la crise du lait bio, la coopérative Sodiaal a annoncé fin décembre à ses adhérents…
mobilisation
Menacée par des riverains récalcitrants, une ferme de l’Oise fait appel pour être respectée
Environ 200 agriculteurs se sont mobilisés le 30 décembre pour soutenir un de leurs collègues en conflit avec un collectif de…
SIA
SIA 2022 : « Mon souhait est de le maintenir », déclare Julien Denormandie
Le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, ne s’est pas franchement prononcé ce mardi 4 janvier sur la tenue de la 58
Yann Joly espérait faire reconnaître le «trouble de voisinage» causé par les éoliennes sur son troupeau. Le TGI de Paris l’a débouté, mais il souhaite faire appel.
Yann Joly, débouté, poursuit son combat face au parc éolien
Après l’audience du 16 novembre dernier, le tribunal judiciaire de Paris a rendu son verdict : Yann Joly, qui a vu son troupeau…
Ynsect et Pompili
Ÿnsect au petit-déjeuner de ministres européens
La ministre française de la Transition écologique invite ses homologues européens à découvrir le chantier quasi-achevé de l’usine…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde