Aller au contenu principal

Porc: troisième cas de PPA en Chine

Selon la presse chinoise, un troisième cas de peste porcine africaine (PPA) a été détecté le 19 août en Chine, dans un élevage de 600 porcs dans la province du Haizhou, en plein cœur du bassin de production chinois, situé à l'est du pays. L'annonce a été faite par le ministère de l'agriculture chinois. Le deuxième cas avait été détecté le 16 août dans le bassin de production, dans un abattoir du géant WH Group de la province du Zhengzhou, sur des porcs en provenance d'une province de l'extrème nord-est, à la frontière avec la Russie, non loin de Vladivostok. C'est à quelques centaines de km de cette région frontalière qu'un premier cas avait été détecté le 3 août.

La PPA engendre un taux de mortalité élevé. Avec un porc sur deux dans le monde produit en Chine, le cheptel chinois est de loin le plus important au monde. Selon Timothée Vergne, maître de conférence en santé publique vétérinaire, «la progression de la PPA en Chine dépendra de la densité de production et de l’efficacité des mesures sanitaires». D'un côté, «la densité de la production porcine chinoise est très importante, et n’a rien à voir avec celle de la Fédération de Russie, en particulier dans les régions orientales». De l'autre, «les services sanitaires chinois ont jusqu’ici été très réactifs, et ils sont capables de mettre en place des mesures sanitaires draconiennes». Mais pour Timothée Vergne, «tout dépendra du montant des indemnités versées aux éleveurs, et de la confiance qu’ils accordent aux autorités».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les céréaliers redoutent «une pénurie d’engrais»
Agriculteur dans le Loiret et secrétaire général adjoint de l’Association générale des producteurs de blé (AGPB), Cédric Benoist…
D’ici quelques semaines, Noriap devrait être en mesure de proposer un contrat à ses adhérents engagés dans des pratiques d’agriculture de régénération après avoir convaincu plusieurs de ses clients de participer à l’effort. 
Noriap dans les starting-blocks pour rémunérer les pratiques régénératives
La coopérative samarienne fait partie des entreprises pionnières de l’amont à imaginer un système de rémunération qui récompense…
Chez Antoine Guilbaut, les vaches vieillissent bien. Ici, Dauphine, fille d’Oulou, quatorze ans en janvier, est pleine de son douzième veau. Son IVVV : 369 jours. 
Antoine Guilbaut a ses blondes dans la peau
Ses blondes d’Aquitaine, Antoine Guilbaut y passe un temps fou. Les efforts de l’éleveur de Boismont sont récompensés d’…
Les Garages François, une histoire de famille
Les Garages François, c’est l’histoire d’une entreprise familiale avec une grande vocation, celle de servir et de satisfaire ses…
Plusieurs définitions de l’agriculture de régénération coexistent. Elle est le plus souvent recentrée sur des pratiques d’«amélioration du sol» en s’approchant du concept d’agriculture de conservation.
L’agriculture régénératrice, un concept tout-terrain
Dans le sillage de Danone, des industriels comme McCain, Nestlé, ou encore le fabricant de vêtements Patagonia, ont annoncé, ces…
Ferme des 1000 vaches : le Conseil d’État déboute les porteurs du projet
Les porteurs du projet de ferme communément appelée «Ferme des 1000 vaches» à Drucat, près d’Abbeville, sont condamnés à régler…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde