Aller au contenu principal

Marchés
Poulet : l'Europe met fin aux restitutions à l’exportation

La France a vivement réagi après la décision de la Commission européenne.

La décision de la Commission européenne risque de déstabiliser toute la filière.
La décision de la Commission européenne risque de déstabiliser toute la filière.
© Armelle Puybasset

La Commission européenne va ramener à zéro le taux de restitutions aux exportations de poulets entiers congelés. Cette décision fait suite à un vote le 18 juillet au sein de Comité de gestion «produits animaux» sur une proposition de la Commission européenne de mettre fin aux dernières restitutions aux exportations encore en vigueur dans l’UE. Treize États membres ont voté en faveur, dix contre et cinq se sont abstenus. Aucune majorité qualifiée ne s’est dégagée, la décision revient donc à Bruxelles.
«Rien ne justifie cette décision brutale», écrit le ministère de l’Agriculture dans un communiqué avant d’expliquer : «d’une part parce que l’environnement économique du marché international du poulet congelé s’est dégradé depuis la dernière fixation du montant des restitutions (évolution défavorable de la parité monétaire entre l’euro et le real, creusement du différentiel de coûts de production avec le Brésil, principal concurrent de la France).
D’autre part, parce que le compromis adopté fin juin sur la réforme de la PAC prévoit de modifier les conditions de mise en oeuvre des restitutions à compter de l’entrée en vigueur de la nouvelle PAC 2014- 2020, et que le maintien du dispositif dans sa configuration actuelle sur l’année 2013 était possible».
Pour le ministère, cette décision fragilise la dynamique de restructuration engagée par les opérateurs depuis plusieurs mois avec le gouvernement et les collectivités territoriales. Les ministres, Stéphane Le Foll et Guillaume Garot étudient des voies de recours. De leur côté, les groupes Doux et Tilly-Sabco demandent à l’Etat français de prendre des mesures d’urgence. Christian Marinov, directeur de la confédération française de l’aviculture (CFA), souligne que «1 000 producteurs et 5000 emplois sont désormais directement menacés».
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Groupama Grand Est
Pour une erreur de calendrier, Groupama fait le buzz malgré lui
Les réseaux sociaux sont féroces et la moindre erreur de communication se paye au prix fort. C'est ce qu'a constaté au cours des…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Projet de sucrerie de Seneffe
Le projet de sucrerie de Seneffe (B) est enterré
Ultime rebondissement dans la course à la construction d’une sucrerie dans le Hainaut belge, la coopérative rassemblant les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde