Aller au contenu principal

Pour des pneus qui s’utilisent plus longtemps

Pour préserver au maximum ses pneus et ne pas devoir faire face à une usure prématurée, mieux vaut en prendre soin, et ce tout au long de l’année.

Nettoyer fréquemment ses pneumatiques permet de prolonger leur durée de vie.
© Nokian

Avoir une utilisation optimale et assurer un entretien régulier des pneus de son tracteur, restent les meilleurs moyens de prolonger le plus possible leur durée de vie. Outre le choix de modèles les plus adaptés à son travail, il convient d’en prendre soin au quotidien, afin d’éviter tout phénomène d’usure prématurée et de devoir alors les changer trop souvent. Pour cela, les fabricants de pneumatiques invitent à suivre scrupuleusement quelques préconisations.  

Bien nettoyer
Cela commence par une vérification régulière et minutieuse de ses pneus. Ils sont soumis à rude épreuve, autant à l’avant qu’à l’arrière. Un contrôle permettra de détecter d’éventuels dommages, comme des entailles, des déchi-rures. Des cailloux ou d’autres corps étrangers pourraient également être venus s’incruster. C’est donc l’occasion de les enlever, tout comme les résidus de terre. Bien nettoyer les pneus après le travail permettra de les préserver davantage. On le garera ensuite de préférence dans un endroit propre. Les pneus n’aiment pas vraiment l’huile ou l’essence. 

Une pression adaptée
Le défaut de pression est souvent mis en avant comme étant la principale cause de dégradation de la gomme des pneus. Un constat valable sur tous les types de pneus. «En roulant avec des pneus gonflés à basse pression sur une route, vous userez non seulement la gomme, mais vous endommagerez également la structure interne du pneu, insiste-t-on chez Bridgestone. Au contraire, avec une pression élevée sur une terre meuble, vous patinerez plus facilement».
Mieux vaut donner veiller régulièrement à ce que la pression de vos pneus soit appropriée. Il s’agit d’être particulièrement attentif lorsqu’il y a des changements brutaux de la température extérieure, lesquels pourraient impacter le gonflage.
On pense alors aux avantages du télégonflage. À noter qu’il existe également des pneus renforcés. Ils sont dotés d’une épaisseur de gomme supérieure comparés aux pneus standards. 

Adoptez l’écoconduite !
Outre permettre de réduire la consommation de carburant et d’optimiser l’efficacité du tracteur, le fait de pratiquer l’écoconduite va aussi avoir une action sur la durée de vie de vos pneus. On optimise ses déplacements, on adapte sa vitesse, on évite les charges excessives… Le lestage du tracteur permet lui d’adapter le poids du tracteur en fonction du travail effectué. 

L’hiver au sec
Si le tracteur est remisé durant la période hivernale, il est conseillé de le placer sur des cales, afin que les pneus ne soient pas en contact avec le sol. Ils auront été au préalable gonflés à une pression normale. Certains suggèrent de faire tourner le volant du tracteur régulièrement, par exemple tous les mois, d’un quart de tour. Ce qui permettra de modifier la zone de contact. En ce qui concerne, les pneus non utilisés, la règle est d’éviter de les stocker dans une zone humide, ou de les exposer au soleil et à la chaleur. Grâce à tous ces gestes, vos pneus vous diront merci. D’autant plus, qu’il s’agit aussi d’une question d’efficacité et de sécurité. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les 54 saisonniers retenus ont participé à une journée d’essais sous l’œil attentif de Fabien Deguehegny, un des associés de la SCEA Biosources.  Premiers «vrais» désherbages prévus mi-mai. 
Recruter 52 saisonniers locaux pour le désherbage : pari gagné
La SCEA Biosources, à Méharicourt, a converti 163 ha en bio, dont 80 ha de légumes. Un des enjeux était de recruter une…
Aujourd’hui, il n’est pas possible de planter les pommes de terre en direct dans la pré-butte. Un travail sur le couvert est encore à mener pour y parvenir. 
Le pré-buttage d’été pour limiter l’érosion : rêve ou réalité ?
Jean-Paul Dallene, installé à Oppy (62), pratique le pré-buttage d’été pour ses pommes de terre depuis trois ans. Même si la…
Douze-mille personnes avaient participé à l’édition 2019 d’Ailly-le-Haut-Clocher.
Plaine en fête 2021 ? Oui !
Covid ou pas, les Jeunes agriculteurs de la Somme ont décidé d’organiser Plaine en fête cette année. L’édition devra certainement…
Pulvé
Dans le Nord, une commune de Flandre fait de l'anti-agribashing
Dans une publication sur le réseau social Facebook, une élue de la commune d'Hondeghem, dans les flandres, tente d'expliquer à…
450 hectares de betteraves à ressemer dans la Somme
Au 20 avril, la CGB estime autour de 4 500 hectares la surface de betteraves sucrières endommagées par l’épisode de gel dans les…
Hugues d’Hautefeuille a testé plusieurs itinéraires culturaux dans ses micro-parcelles, à Monsures. 
Une filière orties émerge en Hauts-de-France
L’ortie est une plante qui pousse partout où on ne la souhaite pas. Pourquoi ne pas la cultiver pour en tirer des bénéfices ? C’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde