Aller au contenu principal

Pour Gérard Larcher, « un territoire rural sans agriculture n'a pas de sens »

Le président du Sénat Gérard Larcher est en déplacement privé aujourd'hui dans le département de la Somme. Une visite pour soutenir la candidature de Laurent Somon dans la course aux élections sénatoriales, mais également un moment de rencontre avec des élus locaux.

Fin de semaine dernière, le président du Sénat était déjà en Picardie, dans le département de l'Aisne. Venu soutenir les candidats Antoine Lefèvre et Pascale Gruny pour les élections sénatoriales, il s'est également rendu chez Philippe Meurs, agriculteur à Oulchy-le-Château.
Fin de semaine dernière, le président du Sénat était déjà en Picardie, dans le département de l'Aisne. Venu soutenir les candidats Antoine Lefèvre et Pascale Gruny pour les élections sénatoriales, il s'est également rendu chez Philippe Meurs, agriculteur à Oulchy-le-Château.
© L'Agriculteur de l'Aisne

A quelques jours des élections sénatoriales - elles ont lieu le dimanche 27 septembre - les différentes listes candidates fourbissent leurs armes dans le département de la Somme et affichent leurs soutiens. Pour Laurent Somon, l'actuel président du Conseil départemental, c'est un soutien de poids qui est attendu ce mercredi 16 septembre, puisque c'est le président du Sénat, Gérard Larcher qui vient lui témoigner une marque de sympathie.

Gérard Larcher est attendu dans le milieu de matinée dans la Somme pour participer à une réunion avec les grands électeurs de l'est du département à Chaulnes, puis à un déjeuner à Amiens avec les conseillers départementaux, régionaux, présidents des communautés de communes, parlementaires et responsables politiques de droite et du centre. En fin d'après-midi, une réunion avec les délégués de la ville d'Abbeville, dont Pascal Demarthe, son maire, est également prévue.

Avancer à partir d'exemples concrets

Fin de semaine dernière, le président du Sénat était déjà en Picardie, dans le département de l'Aisne. Venu soutenir les candidats Antoine Lefèvre et Pascale Gruny pour les élections sénatoriales, il s'est également rendu chez Philippe Meurs, agriculteur à Oulchy-le-Château. Une dizaine d'agriculteurs et responsables professionnels ont partagé leurs inquiétudes sur différents sujets : néonicotinoïdes, agribashing, irrigation, crise de la filière champagne, financement des chambres d'agriculture...

Gérard Larcher, qui s'est dit « proche de la ruralité », a assuré avoir compris les messages envoyés par les différents intervenants. Il a ainsi expliqué que l'arme de la souveraineté alimentaire est aussi une arme de la souveraineté globale. Par ailleurs, il estime que la PAC doit rester européenne et qu'elle ne doit pas être renationalisée. « Je crois que les agriculteurs peuvent nous apporter des propositions que je ferai remonter. C'est à partir d'exemples très concrets que l'on avancera » a-t'il conclu, insistant que le fait qu'« un territoire rural sans agriculture vivante, cela n'a pas de sens ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
Les connaissances scientifiques concernant l’impact des champs électromagnétiques sur la santé des animaux d’élevage doivent largement être approfondies.
Les champs électromagnétiques, maux du XXIe siècle chez les animaux
Ils seraient des centaines d’éleveurs à témoigner de souffrance de leurs animaux à cause d’installations électriques à proximité…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde