Aller au contenu principal

Pour ses cinquante ans, France 3 Picardie s’offre cinquante heures de diffusion

France 3 Picardie souffle ses cinquante bougies. Pour l’occasion, un programme exceptionnel est à visionner ces 27, 28 et 29 octobre.

Tout est parti du pari un peu fou de quelques journalistes de France 3 Picardie : «Et si, pour les cinquante ans d’existence de notre chaîne régionale, nous faisions une sorte de marathon de la télévision, avec cinquante heures de diffusion ?» Ce week-end marque la date d’anniversaire, et les 45 journalistes et autant de techniciens vont relever le défi. «Ces 27, 28 et 29 octobre, nous avons programmé six émissions spéciales, deux nuits du documentaire, des directs et du divertissement. Le plus gros événement jamais fait dans une station régionale de France 3», assure John Reichenbach, le rédacteur en chef.

De l’ORTF à France 3 Hauts-de-France
L’histoire commençait le 10 février 1967. Ce jour-là, les téléspectateurs picards regardaient sur leur télé le premier journal régional de France 3 Picardie. Jusqu’à présent, les Picards n’avaient droit qu’à un journal piloté par France 3 Lille, où se mêlaient actualités de Picardie et du Nord-Pas-de-Calais. L’Office de radiodiffusion-télévision française (ORTF) posait un premier pied en Picardie avec l’établissement d’une antenne à Amiens, rue Delpech. Avec l’éclatement de l’ORTF en 1974, les héritières de la chaîne, FR3 puis France 3, ont continué à suivre l’actualité picarde. Aujourd’hui, avec la fusion des Régions, la chaîne s’appelle France 3 Hauts-de-France, et conserve l’antenne de Picardie, pour une information de proximité. Elle est un succès : le journal de 19 heures est particulièrement regardé avec un record d’audience à près de 170 000 téléspectateurs, soit 30,2 % de part d’audience, du
25 au 29 septembre 2017, plaçant France 3 Hauts-de-France, antenne de Picardie, leader toutes chaînes confondues sur cette tranche horaire.

Des moments forts d’actualité à revivre
Pour son anniversaire, France 3 Picardie, propose donc de revivre les moments forts de l’actualité régionale. Comme le sport, de la création de la ligue picarde de football à la montée en Ligue 1 de l’ASC. Ce programme retrace, entre autres, la carrière d’Henri Sannier. Le jeune pigiste est arrivé sur la nouvelle chaîne picarde en 1968. A l’époque, il faisait ses directs en commentant des images à l’aveugle.
France 3 Picardie revient aussi sur les luttes sociales (Whirlpool, Goodyear) et sur les affaires de justice qui ont secoué la Picardie pendant un demi-siècle : dès 1969, avec le premier tueur en série de Picardie, Marcel Barbeault, qui a tué sept femmes et un homme près de Creil ; jusqu’à janvier 2002, et le meurtre d’Elodie Kulik, 24 ans, retrouvée près de Cartigny, violée, étranglée et brûlée.
Et, parce que l’actualité est faite de joies et de peines immenses, qui restent gravées dans les mémoires, un volet est consacrée aux catastrophes picardes : l’effondrement du tunnel de Vierzy en 1972 ; le crash d’avion dans la forêt d’Ermenonville en 1974 ; l’accident de Beaune, en 1982, lors duquel deux autocars transportant des enfants de Crépy-en-Valois sont entrés en collision avec une voiture avant de s’embraser (53 personnes sont mortes dans les flammes dont
44 enfants restés coincés dans leur véhicule) ; la crue de la Somme, en mars 2001, qui a submergé
300 hectares des hortillonnages sous un mètre d’eau.

L’agriculture évoquée
Un reportage grand format, diffusé dans l’émission du dimanche à 10h50, est également consacré aux mutations dans la ruralité. En 1980, des journalistes emmenaient leur caméra à Moyenneville, dans la ferme de Monsieur Delattre. L’agriculteur évoquait des problèmes de transmission des terres, à cause de la spéculation. Trente-sept ans plus tard, sa femme vit toujours dans la maison familiale. Les enjeux sont-ils toujours les mêmes ?

Le programme

Vendredi 27 octobre, à 10h50 - Un amour de télé
En direct des studios de France 3 à Amiens. Histoire et coulisses de la télévision régionale à travers les archives des journalistes.
Samedi 28 octobre, à 10h50 - Une Télé grandeur Nature
En direct et en public, de la place des pilotes à Saint-Valery-sur-Somme. Beauté des paysages de la Picardie et en particulier de la baie de Somme à travers la mémoire de la télévision régionale.
Samedi 28 octobre, à 17h30 - Une merveille de région
En direct du Domaine de Chantilly, les richesses patrimoniales picardes seront mises en avant depuis le lieu emblématique que représente le château de Chantilly.
Samedi 28 octobre, à 20h20 - Au pays du cheval roi
En direct des Grandes écuries de Chantilly, des courses hippiques au musée vivant en passant par le tourisme équestre, la Picardie est le royaume du cheval.
Dimanche 29 octobre, à 10h50 - C’est déjà demain !
En direct et en public, depuis la place de l’Hôtel de Ville de Saint-Quentin, mutations urbaines et transformations du monde rural observées par la télévision régionale.
Dimanche 29 octobre, à 13h35 - En piste la Picardie !
L’émission enregistrée le vendredi soir depuis le Cirque Jules Verne d’Amiens sera diffusée. Cette production de Pyla Prod sera présentée par Thibaut Rysman et Justine Fraioli.

Les nuits documentaires

La nuit du vendredi 27 octobre : Les moissonneurs de la Baie ; Somme 1916 ; Et puis nous sortirons revoir les étoiles ; L’envol de l’aéronautique, des frères Caudron à Henry Potez ; Robert Mallet, l’enfant du siècle.
La nuit du samedi 28 octobre : L’enfant du bal ; Chanteurs d’oiseaux ; L’esprit vagabond ; Le souffle de la terre ; C’est leur histoire ; Silence radio.

Et sur internet

Sur le site http://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/ et sur la page Facebook France 3 Picardie : des lives, des émissions à revoir…


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Jaunisse de la betterave
Néonicotinoïdes : une consultation publique pour rien
Lors de sa conférence de presse de rentrée le vendredi 22 janvier, la ministre de la Transition écologique s'est exprimée contre…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Noriap diversifie ses filières bio
Voilà dix ans que Noriap valorise les productions de ses adhérents convertis en agriculture bio. Les volumes et les débouchés…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Cerf gare de Chantilly
Hommage à un cerf traqué à la chasse : quand les écolos déraillent...
Le mouvement politique Europe Ecologie Les Verts (EELV) des Hauts-de-France organise demain, jeudi 21 dans l'Oise, une cérémonie…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde