Aller au contenu principal

Fertilisation
Pourquoi le fabricant d'engrais Yara freine sa production

Les usines française et italienne du fabricant norvégien sont contraintes de réduire leur cadence de production à cause du prix élevé du gaz.

engrais Yara
© Fragritwittos

Le fabricant norvégien d'engrais minéraux Yara International va temporairement réduire sa production en France et en Italie à cause du prix élevé du gaz naturel, a-t-il annoncé le 9 mars. Les usines française du Havre et italienne de Ferrara ont à elles deux une capacité de production de 1 Mt d'ammoniac et de 0,9 Mt d'urée.

Sans donner le détail des réductions décidées sur les deux sites, Yara indique qu'« en incluant l'optimisation et l'entretien d'autres unités de production, la production européenne d'ammoniac et d'urée de Yara devrait être opéré à environ 45 % de ses capacités d'ici la fin de la semaine ».

L'invasion russe en Ukraine a dopé le prix du gaz - dont le secteur des engrais minéraux est très gourmand - qui a atteint des niveaux records ces derniers jours.

Yara s'alarme depuis plusieurs mois des effets de l'envolée des prix qui pourrait à terme peser sur la sécurité alimentaire mondiale en conduisant les agriculteurs à réduire leurs achats d'engrais.

En présentant ses résultats annuels le 8 février, Yara avait indiqué que sa facture énergétique risquait de s'alourdir de 900 M $ au premier trimestre par rapport à la même période de 2021, une estimation réalisée avant le début de la guerre en Ukraine le 24 février.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Lors de la campagne 2021-2022, 1,8 million de tonnes de betteraves ont été transformées par l'usine Sainte-Émilie durant une campagne de 115 jours.
Cristal Union revient sur son prix de 30 € pour 2022-2023
Contrairement à ce que le groupe coopératif avait annoncé en décembre dernier, le prix de la tonne de la prochaine campagne ne…
Drive Lact'Union
Les Abbevillois peuvent acheter du lait « vraiment d’ici »
Sur son site d’Abbeville, le groupe coopératif Lact’Union a ouvert le 27 avril un drive au grand public pour lui permettre d’…
Marc Fesneau
Marc Fesneau pour remplacer Julien Denormandie à l'Agriculture au gouvernement ?
Les discussions pour la constitution du premier gouvernement de la Première ministre Elisabeth Borne se poursuivent.
Festival agriculture picardie maritime
Abbeville prépare aussi son édition des « retrouvailles »
D’ici vendredi soir, les installations pour l’accueil du dixième Festival de l’agriculture en Picardie maritime devraient être…
L’augmentation mécanique du Smic impactera les minima conventionnels de la production agricole et des Cuma présentés ci-dessous à compter du 1er mai. 
Nouvelle grille des salaires au 1er avril 2022
Une nouvelle grille des salaires est parue au 1er avril 2022 (IDCC 7024). Une prochaine augmentation du Smic est aussi…
Aurélie Thaureau et Nicolas Portois (FDC 80) entourant Jean-Philippe Hermant, l’un des utilisateurs réguliers de la barre d’effarouchement en dépôt dans le canton d’Ailly-sur-Noye.
Faire place nette de gibier avant la fauche
Les cinq fédérations des chasseurs des Hauts-de-France ont investi l’an dernier dans l’achat de barres d’effarouchement qu’elles…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde