Aller au contenu principal

Elevage
Premier «barbecue génétique» pour l’association Prim’holstein 80

Une cinquantaine d’éleveurs de l’association Prim’holstein 80 ont fait le déplacement en famille à Aubvillers le samedi 6 juillet.

Visite en famille des installations de Bertrand Derly dans une ambiance conviviale.
Visite en famille des installations de Bertrand Derly dans une ambiance conviviale.
© AAP

C’est sous un soleil radieux et dans un esprit de convivialité que les éleveurs et leur famille ont découvert l’exploitation de Nathalie et Bertrand Derly à Aubvillers, à proximité de Montdidier. En effet, pour cette première édition du «barbecue génétique» - et qui deviendra sans doute incontournable chaque année - Bertrand Derly, président de Prim’Holstein 80 avait donné rendez-vous aux adhérents sur son élevage. «L’objectif de cette journée est de pouvoir rassembler les membres de l’association en dehors des concours et ainsi permettre de garder un lien avec tous les adhérents», souligne le président.

Une exploitation en évolution
L’exploitation compte 60 vaches laitières et les éleveurs viennent de transformer l’étable, initialement en aire paillée, en système logettes paillées équipées de matelas. Des tapis ont été installés dans les couloirs de circulation et le raclage des déjections est réalisé à l’aide de racleurs à chaînes.
Malgré la période de transition qui se veut toujours difficile à gérer pour les éleveurs et pour les animaux, Bertrand Derly se félicite de son choix et ajoute : «la conduite en aire paillée devenait compliquée à gérer avec un effectif de 60 vaches. Beaucoup de mammites cliniques impactaient fortement les résultats économiques : perte de lait, pénalités de la laiterie, taux de réforme… Depuis le passage en logettes, les résultats se sont nettement améliorés, puisque le niveau cellulaire avoisine maintenant les 150 000 cellules et on observe une forte baisse du nombre de vaches soignées».
Un autre facteur a fait la différence dans ce projet : c’est l’économie de paille et surtout le temps passé autour de la paille. En effet, même si la paille est disponible facilement dans cette partie du département, le temps lié à sa récolte et les coûts de mécanisation et de stockage sont très souvent conséquents.

Investir en élevage
Installés en 2001, Bertrand et Nathalie ont toujours mis l’accent sur la production laitière et la passion de la génétique n’a fait qu’accroître leur désir d’investir dans l’élevage et ceci dans une zone à vocation grandes cultures. Preuve en est que travailler dans de bonnes conditions et d’en tirer une certaine fierté, peut permettre de faire face à des périodes difficiles que connaissent les éleveurs en ce moment.
La visite de l’élevage en fin de matinée, agrémentée du témoignage des éleveurs, a nourri des échanges fructueux et conviviaux avec les différents participants.
C’est vers treize heures que les festivités ont débuté autour d’un verre de l’amitié et d’un barbecue préparé par Richard Warin, ancien contrôleur laitier et bien connu des éleveurs du département.

Remise du trophée Philippe Morbé
La remise du trophée Philippe Morbé à l’élevage Dallery a clôturé cette magnifique journée. «Philippe Morbé était responsable du troupeau du lycée agricole du Paraclet, explique Bertrand Derly. Il a fait progresser rapidement le niveau génétique du troupeau et il savait partager sa passion avec les jeunes en formation en les impliquant dans les différents concours départementaux et régionaux. Il est décédé brutalement à l'âge de 36 ans en 2002. C'est en souvenir de lui qu'a été créé ce trophée , remis en jeu chaque année et qui récompense le meilleur élevage Prim’Holstein du département».
La journée devrait être renouvelée l’année prochaine, avec un rendez-vous au nord-ouest du département selon des sources «offi­cieuses».
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Jaunisse de la betterave
Néonicotinoïdes : une consultation publique pour rien
Lors de sa conférence de presse de rentrée le vendredi 22 janvier, la ministre de la Transition écologique s'est exprimée contre…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Noriap diversifie ses filières bio
Voilà dix ans que Noriap valorise les productions de ses adhérents convertis en agriculture bio. Les volumes et les débouchés…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Cerf gare de Chantilly
Hommage à un cerf traqué à la chasse : quand les écolos déraillent...
Le mouvement politique Europe Ecologie Les Verts (EELV) des Hauts-de-France organise demain, jeudi 21 dans l'Oise, une cérémonie…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde