Aller au contenu principal

Près de 19 t de MS/ha : la betterave fourragère toujours au rendez-vous

Des rendements supérieurs à 130 t/ha ont permis de compenser le taux moyen de matière sèche dû aux pluies.

Cette année, les betteraves fourragères permettent une production d’environ 21 500 UFL/ha.
Cette année, les betteraves fourragères permettent une production d’environ 21 500 UFL/ha.
© ADBFM

Après une année 2012 contrastée en termes de conditions climatiques, la betterave fourragère s’en sort haut la main une fois de plus. Gage de sécurité alimentaire dans les systèmes de par sa tolérance au stress au froid du printemps et à la sécheresse estivale, ce fourrage permet d’assurer un rendement sur lequel l’éleveur peut compter.
Dans le réseau d’essais de l’Adbfm (Association pour le développement de la betterave fourragère monogerme), les rendements nets supérieurs à 130 T/ha permettent de compenser le taux moyen de matière sèche de 14,3% dû aux pluviométries importantes de fin de saison. Avec un rendement moyen de près de 19 tonnes de MS/ha sur l’ensemble des essais, les betteraves fourragères permettent une production d’environ 21 500 UFL/ha.
L’Adbfm a également implanté un essai en zone infestée de rhizomanie dont les attaques ont été particulièrement importantes cette année dans les zones concernées. Les essais montrent que les variétés tolérantes offrent un rendement de MS/ha supérieur de 55% et un rendement net supérieur de 35% par rapport aux variétés sensibles. Il est donc important de choisir une variété tolérante pour sécuriser la production et le système fourrager.
Les essais variétaux menés par l'Adbfm chaque année suivent un protocole commun. Chaque essai comporte les mêmes variétés et suit un dispositif à quatre répétitions.
En 2012, quatre essais ont été mis en place dans le Calvados, l'Ille et Vilaine, le Nord et le Loiret pour la zone infestée de rhizomanie. Semés fin mars, ils ont été récoltés entre le 16 et le 23 octobre 2012.
Les analyses de matière sèche sont mesurées au réfractomètre sur chaîne d'analyse automatique, sur râpures. On obtient ainsi la matière sèche soluble. Pour obtenir la matière sèche totale il faut ajouter environ 2.5 points.


UNE BROCHURE TECHNIQUE
L’Adbfm met à disposition des éleveurs et des techniciens, une brochure technique de 24 pages intitulée «La betterave fourragère de A à Z». Ce document présente de manière simple l’itinéraire cultural de la betterave fourragère ainsi que les aspects liés à la conservation et à la distribution aux animaux d’élevage. 
Elle est disponible :- sur simple demande à l’Adbfm Centre Logistique29 rue Georges Morel - BP 30054 – 49 071 Beaucouzé Cedex en joignant trois timbres pour les frais d’expédition ; - ou bien en téléchargement sur le site de référence : www.betterave-fourragere.org

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Groupama Grand Est
Pour une erreur de calendrier, Groupama fait le buzz malgré lui
Les réseaux sociaux sont féroces et la moindre erreur de communication se paye au prix fort. C'est ce qu'a constaté au cours des…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Pour Francis Pruvot et Nicolas Sangnier, l’élevage est une diversification intéressante qui assure l’équilibre de leurs exploitations.
Eleveurs bovins (6/10). Un Label rouge pour une meilleure valorisation
Épisode 6/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde