Aller au contenu principal

Politique
Présidentielle 2022 : Stéphane Haussoulier s'engage pour Emmanuel Macron

Le président du Conseil départemental de la Somme a officialisé le lundi 14 février son parrainage pour la candidature d'Emmanuel Macron à l'élection présidentielle et son soutien au chef de l'Etat.  

Stéphane Haussoulier soutient Emmanuel Macron
© Stéphane Haussoulier

Pas encore candidat à sa réélection, le chef de l’État compte un nouveau soutien parmi les élus de droite des Hauts-de-France. Après le député Éric Woerth dans l'Oise, la conseillère régionale et maire de Calais Natacha Bouchart dans le Pas-de-Calais, c’est maintenant au tour du président du Conseil départemental Stéphane Haussoulier dans la Somme de soutenir Emmanuel Macron pour l'élection présidentielle.

« Mon soutien est celui d’un président de Conseil départemental, en charge des solidarités, qui a observé de nombreuses avancées lors du quinquennat actuel dans les domaines du handicap et de l'accompagnement des personnes âgées », a expliqué Stéphane Haussoulier dans une tribune qu’il a publié en fin de journée, le lundi 14 janvier, après avoir partagé son choix avec les élus de sa majorité au Département en matinée. Son positionnement en faveur du président de la République sortant est « personnel », précise M. Haussoulier, « et n’engage pas la majorité départementale, qui est plurielle et unie autour d’un projet de territoire ».

« Aurait-on pu mieux faire ? »

Pour justifier son ralliement, Stéphane Haussoulier prête à Emmanuel Macron un certain nombre de qualités et la réussite de plusieurs chantiers : « dépassement des clivages politiques avec succès », « affrontement de crises inédites », « création de la cinquième branche du régime de la Sécurité sociale », « inclusion améliorée des personnes en situation de handicap », préoccupation pour la simplification administrative… En résumé, « le Président de la République sortant a été celui des solutions, dans un contexte de crise sanitaire inédit. L’état du monde, entre crise climatique, tensions géopolitiques et hausse du prix de l’énergie réclame un Président de la République à la hauteur des enjeux nationaux comme internationaux. Ce Président, nous l’avons déjà », assure M. Haussoulier.

Quelques jours avant le vote du budget primitif 2022 du Département, fin janvier, Stéphane Haussoulier portait un regard critique sur la politique nationale… teinté d’une certaine mesure. « Ce dont on a besoin, ce sont de décideurs nationaux qui font confiance aux territoires. Or, ce n’est pas le cas aujourd’hui… », expliquait-il lors d’une conférence de presse, regrettant que les Départements restent privés de la compétence économique depuis l’adoption de la loi Notre. Toutefois, en ce qui concerne les ressources de la collectivité, le président du conseil départemental admettait que « depuis quelques années, nous n’avons pas de mauvaises surprises en ce qui concerne les dotations d’État que nous percevons ». Une manière de ne fermer la porte à aucune éventualité.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

La transhumance des moutons dans les prés salés de la baie de Somme est l’occasion d’échanger avec les éleveurs sur les conditions d’exercice de leur métier.
Une marée humaine s’annonce pour la fête de l’agneau
La nouvelle édition de la fête de l’agneau AOP des prés salés de la baie de Somme qui se tiendra ce samedi 16 septembre à Saint-…
Olivier Devillers cultive 4 ha de pommes de terre bio robustes. Un choix  agronomiquement cohérent.
Davantage de pommes de terre robustes dans la plaine
100 % de pommes de terre robustes chez les producteurs bio de la région en 2026. C’est l’objectif de la coopérative Norabio et de…
Déployée sur 3 hectares, la canopée d’une puissance de 2,9 MWc devrait permettre de réaliser une économie en eau de près de 30 % pour les cultures irriguées.
À Brouchy, une canopée agrivoltaïque totalement inédite
Ce 21 septembre, Benoît Bougler inaugurait une canopée agrivoltaïque de 3 ha sur son exploitation de grandes cultures à…
Betteraves : la richesse doit augmenter
Le second prélèvement de betteraves a été réalisé par la CGB Somme, lundi 28 août dans quatorze sites répartis sur l’ensemble du…
betteraves
Cristal Union prêt à accueillir de nouveaux producteurs
Le contexte est porteur et le groupe coopératif assure qu'il dispose des capacités industrielles nécessaires dans ses sites.
Semés plus tard, comparativement aux années précédentes en raison d’une forte pluviométrie printanière, les conditions météorologiques qui ont suivi ont toutefois été favorables à leur développement, «ce qui permettra pour bon nombre  d’éleveurs de se reconstituer un stock».
Bien calculer le prix du maïs sur pied de 2023
L’achat et la vente de maïs sur pied sont une pratique courante dans le département. Pour calculer le juste prix, deux méthodes…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde