Aller au contenu principal

Prix abusivement bas : le projet d'ordonnance ne satisfait pas les syndicats

Après quelques semaines de retard, le gouvernement a mis en concertation le projet d’ordonnance relatif au prix abusivement bas. Mais la rédaction proposée ne satisfait pas les syndicats agricoles. Elle «n’est pas assez précise et ne fait pas état des indicateurs de coûts de production spécifiquement», regrette Patrick Bénézit, vice-président de la FNSEA. Le syndicat majoritaire est «perplexe sur la puissance de cette ordonnance» car «rien ne définit ce qu’est un prix abusivement bas». La FNSEA souhaite qu’il soit clairement mention des indicateurs de coûts de production, tel que cela est précisé dans la loi. Même constat pour la Coordination rurale (CR). «Il est mention d’une batterie d’indicateurs pour noyer les indicateurs de coûts de production aux autres indicateurs comme les prix de marchés», s’indigne François Lucas, président d’honneur de la CR. Le syndicat veut que la définition prenne en compte exclusivement les coûts de production en agriculture. «Ce n’est pas parfait, car ils sont négociés en interprofession au lieu d’être incontestable. Mais ça serait déjà un pas en avant.» Le projet d’ordonnance supprime la notion de crise conjoncturelle et la restriction à certains produits comme cela était prévu. Aussi, l’interdiction de prix de cession à un prix abusivement bas sera applicable plus facilement et dans de plus nombreux cas.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Un nouveau magasin de produits locaux à Corbie
Vincent Dufrenoy ouvrait une nouvelle boucherie et magasin de produits locaux à Corbie ce 1er avril. On y a fait un tour !
170 exploitations agricoles couvrant environ 30 000 hectares ont obtenu le label d’agriculture de conservation «Au cœur des sols».
Déjà 30 000 hectares labellisés «Au cœur des sols»
Les agriculteurs de l’Apad fêtent la première année d’existence de leur label d’agriculture de conservation des sols «Au cœur des…
Les détenteurs du Certiphyto pourront vacciner contre la Covid-19
La liste des personnes autorisées à administrer des vaccins contre la Covid-19 s'allonge puisque les détenteurs du Certiphyto…
Secure Colza : des leviers techniques pour redynamiser la culture
Donner des clés aux agriculteurs pour leur permettre de maintenir leurs surfaces de colza : c’est tout l’objectif de Secure colza…
450 hectares de betteraves à ressemer dans la Somme
Au 20 avril, la CGB estime autour de 4 500 hectares la surface de betteraves sucrières endommagées par l’épisode de gel dans les…
Produire de la Pompadour, ce n’est que de l’amour
La variété Pompadour sait se faire désirer et c’est ce qui rend sa culture intéressante aux yeux des six producteurs picards…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde