Aller au contenu principal

Prix de fraises : Lidl indique avoir «respecté strictement» la loi Egalim

Lidl a indiqué dans un communiqué du 5 avril avoir «respecté strictement» la loi Egalim, après les accusations portées par l’AOP Fraise et Légumes de France (FNSEA) le 1er avril dernier. Ces dernières jugeaient notamment que l’enseigne ne respectait pas le relèvement du seuil de revente à perte (SRP) en imposant une baisse des prix d’achat à ses fournisseurs et en vendant des barquettes de 250 g de gariguette française «à 1,99 € contre 2,19 € pour les autres enseignes». «Avec un prix d’achat à 1,68 € et un prix de vente à 1,99 €», Lidl estime avoir respecté «strictement» la loi Egalim. L’enseigne de distribution précise également que si elle a bien proposé à la vente des barquettes à 1,99 € «la semaine dernière dans ses supermarchés», c’est dans «un contexte de surplus des marchandises» et après avoir «été contacté directement par ses partenaires pour agir dans l’urgence et ainsi éviter que la marchandise ne soit détruite et perdue». Le prix a «été décidé de manière bilatérale et en parfait accord entre Lidl et ses partenaires», ajoute Lidl, l’opération ayant permis «de désengorger sur deux jours un surplus de production devenant problématique». Le groupe précise d’ailleurs avoir reçu «une nouvelle demande d’aide» de fournisseurs cette semaine «toujours pour les fraises».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
L’aménagement de bâtiments d’élevage peut faire l’objet d’un accompagnement financier.
Un projet d’investissement sur votre exploitation ? Le point sur les aides
L’appel à projets du Plan de compétitivité et d’adaptation des Exploitations agricoles (PCAE) est ouvert depuis le 15 février.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde