Aller au contenu principal

Mobilisation
Prix du lait : les consommateurs priés d'arbitrer

L’Union des producteurs de lait de Picardie (UPLP) se rend demain, samedi 30 janvier, dans une grande surface de l’ouest du département de la Somme pour un échange direct avec les consommateurs sur le prix du lait. L’organisation syndicale regrette notamment la non-application de la Loi Egalim par une grande distribution qui fait pression sur les prix.

Prix du lait
Dans la bataille des négociations autour du prix du lait, l'UPLP invite le consommateur à prendre parti.
© V.F.

« On » dit le secteur laitier plutôt bon élève des relations commerciales et de l’application de la Loi Egalim, et pourtant, la situation d’un certain nombre d’éleveurs laitiers reste tendue. C’est en tous cas ce que regrette l’Union des producteurs de lait de Picardie (UPLP) qui prévoit d’aller « au contact » des consommateurs, samedi 30 janvier. Le rendez-vous a été fixé sur le parking d’une grande surface d’Abbeville, à 10h30.

Hyper U

Il s’agit, selon l’UPLP, « d’aller au contact des consommateurs pour leur demander ce qu’ils pensent du prix du lait, d’un paysage sans vache ». Car à mesure qu’ils constatent que la Loi Egalim n’est pas appliquée de manière « pleine et entière », c’est bien un abandon massif de la production laitière que redoute l’organisation syndicale. 

« Puisque le consommateur est au cœur du débat, laissons-lui la parole », lance l’UPLP qui n’apprécie pas la manière dont les négociations commerciales se déroulent actuellement entre transformateurs et distributeurs. Elles seraient, d’après l’association de producteurs, « particulièrement tendues », avec un secteur de la grande distribution qui « pousse à la déflation, en ne prenant pas en compte la hausse des coûts de production des éleveurs ». Ainsi, regrette l’UPLP, cette même distribution « continue son travail de sape de l’élevage et du territoire rural ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

hôtel à cochons
En Chine, une méga-ferme de 600 000 porcs en construction
Cet « hôtel à cochons » devrait permettre de produire environ 54 000 tonnes de porcs par an.
Vigilance canicule : des restrictions pour la moisson
Le département de la Somme est placé en vigilance canicule orange depuis 12h ce jour. Les activités agricoles sont soumises à des…
Les machines Massey Ferguson seront disponibles dans de nouvelles bases des Établissements Forestier-Leblond  et Artois Motoculture à l’Est de la Somme, ainsi que dans l’Aisne et dans l’Oise.
De nouveaux concessionnaires Massey-Ferguson à l’Est de la Somme
Les Établissements Forestier-Leblond et Artois Motoculture, distributeurs Massey-Ferguson, installés respectivement en Seine-…
Le lin attend la pluie pour rouir
Débutés le 20 juin, les arrachages de lin sont désormais terminés. Mais le temps sec ne fait pas avancer le rouissage. À la…
114 ha partis en fumée dans la Somme
Avec 41°C atteints ce 19 juillet, plusieurs feux de chaume et de récolte se sont déclarés dans la Somme. A 19h, 114 ha avaient…
Quand le respect de la réglementation sur les couverts se heurte au bon sens
La sécheresse qui touche depuis plusieurs semaines le département de la Somme ne favorise pas l’implantation des couverts…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde