Aller au contenu principal

Producteurs de terroir : de plus en plus de professionnalisme !

La marque Terroirs de Picardie a organisé sa quatrième Convention d'affaires à Amiens

Près de 300 producteurs, acteurs du commerce régional mais aussi de la restauration collective et du tourisme, ont participé à cette journée professionnelle.
Près de 300 producteurs, acteurs du commerce régional mais aussi de la restauration collective et du tourisme, ont participé à cette journée professionnelle.
© Pascal Bourson

Depuis quelques années, les évolutions du comportement des consommateurs nous font pressentir une demande accrue en produits locaux. Ainsi, l'intérêt actuel pour les circuits courts et de proximité confirme cet engouement. Loin d'être un phénomène de mode, le «locavorisme» semble être une tendance de fond dans le paysage alimentaire français. Les producteurs doivent savoir y répondre afin de satisfaire les consommateurs de Picardie qui deviendront plus que de simples «clients» mais bien des «acheteurs-partenaires». C'est ce qu'affirmait Didier Verbeke, président du Comité de promotion des produits de Picardie, en introduction de cette 4ème convention d'affaires Terroirs de Picardie organisée le 15 octobre dernier à Amiens.
Près de 300 producteurs, acteurs du commerce régional mais aussi de la restauration collective et du tourisme, ont participé à cette incontournable journée professionnelle. La dynamique mise en place par le Comité de promotion des produits de Picardie avec l'appui des chambres d'agriculture et du Conseil régional de Picardie porte ses fruits. Aujourd'hui plus de 573 produits en provenance de 89 producteurs sont agréés Terroirs de Picardie et affichent fièrement leur identité picarde.
«La communication faite autour de cette dynamique collective et des producteurs, contribue à renforcer le poids économique de l'ensemble des exploitations et des entreprises. Disséminées en campagne, ces exploitations et ces entreprises constituent un vivier d'emplois permanents ou saisonniers conséquent, dont l'impact économique et social n'est pas à négliger dans le contexte actuel. La dynamique mise en place autour des produits et des lieux a permis aux consommateurs de Picardie de renouer avec un approvisionnement de proximité et de prendre conscience de l'extraordinaire dynamisme des producteurs locaux», conclura Marie-Christine Guillemin, vice-présidente du Conseil régional de Picardie en charge de l'économie sociale et solidaire, commerce équitable et circuits courts.

Terroirs de Picardie, plus qu'une marque : des valeurs !
Mais la marque collective Terroirs de Picardie et ses déclinaisons ne sont pas simplement un logo, il s'agit bien plus d'un état d'esprit, porteur de sens et de valeurs auquel les producteurs sont attachés. Ancrés autour de l'humain, de la qualité, de la tradition mais aussi de la modernité, les produits agréés Terroirs de Picardie répondent aux aspirations actuelles des consommateurs picards. Fiers et engagés, tels sont désormais les producteurs inscrits dans la dynamique Terroirs de Picardie, prêts à s'organiser pour renforcer l'image des produits locaux.

Des échanges constructifs dans un climat détendu
65 stands attendaient les visiteurs de cette quatrième convention d'affaires. Au fil des années, les producteurs améliorent la présentation de leur stand. Professionnalisme, compétence et fierté du travail bien fait, ainsi pourrait être résumée la présentation des filières de proximité en Picardie. Force est de constater que l'on est loin de l'amateurisme que certains associent aux produits de terroir, ce qui est un élément rassurant et déterminant pour les acheteurs venus de toute la région.
A l'issue de cette journée, les producteurs et les metteurs en marché se sont évidemment donnés rendez- vous pour la 5ème convention d'affaires Terroirs de Picardie.

François Defossé producteur de Rollot, de fromages et de yaourts fermiers à Guiscard dans l'Oise :
«La convention d'affaires Terroirs de Picardie est une occasion unique de rencontrer des clients ou de futurs clients dans une atmosphère conviviale et détendue. Ici, l'objet n'est pas le prix mais bien le produit. Les visiteurs sont à la recherche de produits, de saveurs mais aussi avides de connaitre les modes de production, les producteurs et leur histoire».

Marion Dathy, «ô Picardise de Marion» à Nesles (80) :
«C'est lors de la dernière convention d'affaires Terroirs de Picardie, que j'ai véritablement décidé de mener mon projet à son terme. J'ai pu mesurer concrètement la diversité des productions et le choix que j'allais pouvoir offrir à mes futurs clients. C'est aussi là que j'ai décidé de m'inscrire dans la logique des Relais Terroirs de Picardie afin de participer à une dynamique commune reliant les magasins de proximité entre eux».

Jean-Pierre Havet, responsable «métiers de bouche» au magasin Auchan de Beauvais :
«Pouvoir rencontrer plus d'une soixantaine de producteurs en un même lieu et déguster leurs produits est une chance unique. Chacun court après le temps et essaye d'optimiser son travail, la convention d'affaires Terroirs de Picardie nous permet de découvrir des producteurs et des produits que nous aurions du mal à contacter en direct, d'appréhender leurs problématiques spécifiques et d'essayer de trouver des synergies avec nos besoins. Depuis trois ans que je fréquente cette convention d'affaires, je suis toujours reparti satisfait des découvertes que j'y ai faites».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
L’aménagement de bâtiments d’élevage peut faire l’objet d’un accompagnement financier.
Un projet d’investissement sur votre exploitation ? Le point sur les aides
L’appel à projets du Plan de compétitivité et d’adaptation des Exploitations agricoles (PCAE) est ouvert depuis le 15 février.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde