Aller au contenu principal

Inondations
Quand le préfet prend le pouls d’un territoire sous l’eau

À l’invitation de la FDSEA de la Somme et des acteurs locaux, le préfet Mouchel-Blaisot s’est rendu en bord de côte Picarde constater les inondations et comprendre la problématique.

Une délégation nombreuse d’élus et de représentants de l’État est venue dimanche  12 novembre dans plusieurs exploitations agricoles constater les dégâts des inondations.
Une délégation nombreuse d’élus et de représentants de l’État est venue dimanche 12 novembre dans plusieurs exploitations agricoles constater les dégâts des inondations.
© FDSEA 80

«Jamais vu !». De mémoire de Béthouart, père ou fils, agriculteurs à Favières, c’est du jamais vu. «Je suis né ici et je n’ai jamais vu ça», confesse le père, Roland, membre avec son fils Yann de l’EARL de la Petite Chapelle, à Favières. C’est dans ce village, le premier qui a connu des inondations de rues et de maisons que le préfet a commencé sa visite de la zone inondée des Bas-Champs et du Marquenterre, ce dimanche matin, faisant suite à l’invitation de la FDSEA et des acteurs locaux. Et dans la cour de ferme, les stigmates sont encore visibles. «Avec la météo un peu plus clémente depuis deux jours, le niveau d’eau a un peu baissé, et on voit le sol aujourd’hui», accueille Yann, face à la délégation nombreuse. Le corps préfectoral était composé du préfet Rollon Mouchel-Blaisot, de la sous-préfète d’Abbeville, Christine Royer, et du secrétaire général de la préfecture, Emmanuel Moulard.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

mildiou pomme de terre
Un plan européen de lutte contre le mildiou réclamé

L’hiver et le printemps pluvieux ont favorisé le mildiou qui s’attaque aux cultures. Huit organisations demandent un plan d’…

Escaudoeuvres Tereos Agristo
Le projet d’Agristo sur l’ancien site Tereos d’Escaudoeuvres (59) en consultation publique

L’industriel belge Agristo est le troisième à dévoiler un peu plus les contours de sa future usine implantée sur le sol des…

Il faudra attendre un certain nombre de jours de beau temps pour pouvoir retravailler certaines parcelles et évaluer les pertes.
Coulées de boue : les agriculteurs ne veulent pas porter le chapeau

Les inondations qui ont touché la vallée de la Somme fin de semaine dernière relance le débat sur la prévention du phénomène d…

La coopérative Sodiaal a un nouveau président

Le conseil d’administration de la coopérative Sodiaal, réuni ce mercredi 19 juin à Pau à l’occasion de l’Assemblée…

L'alliance rurale élections européennes Schraen Lassalle
Une défaite au goût amer pour l’Alliance rurale et des conséquences pour la chasse

Initiateur de la liste L’Alliance rurale, candidat en troisième position, le nordiste Willy Schraen dresse un constat amer de…

En raison des mauvaises conditions climatiques, au semis puis au printemps, le potentiel de rendement des céréales à paille  est dégradé.
Un potentiel dégradé en céréales à paille pour la France

Pluies et manque d’ensoleillement ont grevé le potentiel des céréales à paille ; le rendement de l’orge d’hiver est déjà…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde