Aller au contenu principal

Transports
Quatre réunions pour cerner le rôle des ports intérieurs du futur Canal Seine Nord

La Région Hauts-de-France et ses partenaires invitent les habitants et acteurs locaux aux réunions de présentation des 4 ports intérieurs à Péronne (80), Marquion (59), Nesle (80) et Noyon (60).

© AAP

Actuellement en phase d'étude et de concertation, la Région Hauts-de-France invite les habitants à échanger sur les enjeux des 4 ports intérieurs du futur Canal Seine-Nord-Europe. Ces équipements seront implantés à Nesle et à Péronne dans la Somme, sur le secteur de Noyon dans l’Oise, et sur le secteur de Marquion-Cambrai entre le Nord et le Pas-de-Calais. Ils font actuellement l’objet d’études pilotées par la Région, qui en assure la maîtrise d’ouvrage en partenariat avec les intercommunalités locales.

Afin de présenter le projet de Canal Seine Nord et ses ports, leurs enjeux, les retombées concrètes qui sont attendues, notamment en termes d’emplois et d’activité économique, des réunions publiques d’information et de concertation ouvertes à tous les habitants sont organisées : le 20 octobre, à 19h à l’espace Mac Orlan de Péronne ; le 3 novembre, à 18h30 à la salle des fêtes de Marquion-Cambrai ; le 17 novembre à 18h30 à la nouvelle scène de Nesle et le 23 novembre 2021, à 18h à Noyon.

Les 4 ports intérieurs se situeront tous les 25 kilomètres du tracé du Canal. La Région Hauts-de-France les considèrent comme « maillons indissociables », compte tenu du fait « qu’ils porteront en effet une part majeure de l’activité logistique et économique du Canal ».

Ils doivent, toujours selon la Région, « bénéficier aux principales filières utilisatrices du transport fluvial que sont les céréales, agro-industries, matériaux de construction et granulats, conteneurs, chimie et déchets. Ils sont connectés au réseau routier ou ferroviaire et contribue ainsi au Hub Logistique régional ».

Enfin, « ces ports intérieurs permettront en outre d’être au service de la transition écologique, en reportant une part importante du transport de marchandise de la route vers le fluvial. Ils développeront par ailleurs « l’hinterland » fluvial européen, en proposant de véritables bases-arrière pour des ports maritimes du réseau central européen », conclut la Région.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

L214
Une pétition demande la dissolution de L214
Des agriculteurs ont lancé le 13 novembre une pétition en ligne pour dénoncer les agissements de l’association de protection…
Nicolas Mourier, épaulé d’Angélique, apprentie étudiante en agronomie à l’UPJV, poursuit l’amélioration de ses pratiques. Ici, un essai de différents couverts dans du blé.
Nicolas Mourier et l’ACS, de la praticité à la technicité
Ce 24 novembre, le député Leclabart organisait une table ronde sur le thème de l’agriculture régénératrice. Nicolas Mourier,…
Yann Joly espère que le Tribunal de grande instance de Paris reconnaîtra le «trouble anormal de voisinage» causé par  les éoliennes. Il pourrait ainsi réclamer une indemnisation financière des pertes liées à l’arrêt de son élevage laitier. 
Yann Joly devant le TGI : « Je n’ai plus rien à perdre »
Yann Joly, ancien éleveur laitier du Boisle, a vu son troupeau dépérir suite à l’implantation d’un parc éolien en 2011 et 2013.…
Le méthaniseur de Fabien et Anne-Sophie Niquet assure une complémentarité à leur activité d’élevage laitier. 
Une diversification méthanisation réussie : ils partagent leur expérience
Ces 26 et 27 octobre, Fabien et Anne-Sophie Niquet ouvrent leurs portes aux professionnels de l’agriculture puis au grand public…
Le 24 novembre dernier, Frédéric Morel, responsable de la région Hauts-de-France et Ardennes et Yann Lecointre,  directeur général d’Innoval ont présenté à quelque 130 éleveurs des Hauts-de-France les contours de la nouvelle entité coopérative baptisée Innoval née de la fusion entre Evolution, les entreprises de conseil en élevage BCEL Ouest  et Copavenir et le GDS de Bretagne. La suite de la journée était consacrée à des interventions techniques sur la reproduction animale.
Innoval, la coop de l’ouest qui gagne le nord
Quelque 130 éleveurs de la région ont assisté le 24 novembre dernier à une réunion de présentation des activités et du périmètre…
Cinq robots de traite DairyRobot R9500 sont installés dans deux bâtiments distincts (deux et trois robots), en circuit libre. 
Des robots GEA pour la traite confortable d’un gros troupeau
D’année en année, le Gaec de l’Argilière à Grandcourt (80) n’a cessé d’évoluer. 7 UTH s’y activent désormais, avec une grosse…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde