Aller au contenu principal

Quel risque maladie pour le blé tendre en début de montaison ?

Actuellement, les parcelles les plus en avance arrivent au stade 2 nœuds : c’est à cette période que l’on peut commencer à évaluer le risque maladies.

Le modèle physiologique d’Arvalis – Institut du végétal indique des prévisions de stades proches des références pluriannuelles : le stade 2 nœuds sera atteint courant de la 2e quinzaine d’avril ; le stade dernière feuille pointante à partir de fin avril/début mai ; la dernière feuille étalée, début-mai/mi-mai. 

Rouille jaune, risque en hausse, vigilance sur les situations à risque 

Le premier critère qui détermine le risque rouille jaune reste la sensibilité variétale (cf. tableau), mais le climat rencontré explique également le risque. Le modèle «CrustYello» indique au 11 avril un risque maintenant assez élevé sur la région Hauts-de-France, particulièrement pour les situations à risque : variétés sensibles (Complice, Amboise, Campesino, RGT Sacramento...) en secteur maritime. L’année 2022 s’annonce un peu plus à risque que l’année dernière, mais tout de même moins que la référence haute 2014. La vigilance reste de mise et l’observation en parcelle nécessaire. Rappelons également qu’une grande majorité de variétés cultivées dans la région restent peu sensibles à cette maladie (Chevignon, KWS Extase, Rubisko...). 

Septoriose, risque faible pour l’instant 

L’inoculum septoriose sortie d’hiver, estimé au 15 mars, est faible cette année, moins important qu’en 2021 et 2020, mais il est finalement rarement limitant dans notre région et ne présage pas de la pression du printemps. Ce sont évidemment les conditions climatiques, à partir du stade 2 nœuds (au moment où la F2 définitive pointe), qui seront déterminantes sur la nuisibilité finale de la maladie. Les conditions climatiques de ce début montaison sont pour l’instant peu favorables à un développement précoce de la maladie. Le mois de mars a été très sec dans l’ensemble, avec toutefois quelques contaminations suite à l’épisode pluvieux de fin mars, début avril, mais les parcelles étaient encore peu avancées en stades (épi 1 cm – 1 nœud) et les températures très fraîches. À ce jour (13 avril), les modèles n’indiquent pas de déclenchement précoce à 2 nœuds même pour les variétés très sensibles (note < 5,5) (pour l’instant, les déclenchements pour les variétés sensibles sont, au plus tôt, annoncés autour de la dernière feuille pointante, et dernière feuille étalée/début gonflement pour les variétés peu sensibles). Ce risque sera à réévaluer dans les prochaines semaines, en fonction du retour potentiel des pluies. Rappelons que le seuil d’intervention ne s’applique qu’à partir du stade 2 nœuds.

Rouille brune : surveiller les symptômes 

Il est encore trop tôt pour observer des symptômes de rouille brune, mais l’analyse climatique de l’hiver indique un risque a priori plus élevé que 2021, lié aux températures très douces des mois de décembre à février. Habituellement, la rouille brune apparait assez tardivement dans la région, autour de l’épiaison selon le climat, mais il faudra rester vigilant cette année quant à un possible développement plus précoce de la rouille brune (avant l’épiaison), à condition évidement que l’inoculum soit suffisamment présent. D’ailleurs, la rouille naine de l’orge qui requiert des conditions climatiques proches de celles de la rouille brune du blé (températures douces) connait cette année un développement précoce sur orge d’hiver sur variétés sensibles (KWS Faro, Dementiel...). Les conditions climatiques d’avril et mai seront déterminantes sur la dynamique de l’épidémie : surveiller les variétés sensibles à la rouille brune (Boregar, Providence, RGT Volupto...). 

Valoriser la tolérance variétale 

Bien connaître le profil de sensibilité variétale aux différentes maladies permet de mieux anticiper le risque et d’éviter de systématiser des passages inutiles. L’utilisation d’outil d’aide à la décision permet également d’adapter au mieux sa stratégie au contexte de l’année.

 

Observer correctement les stades 

Au stade 2 nœuds, la F2 définitive est pointante, mais il reste encore une feuille à sortir. Il faut déplier l’intérieur de la tige pour vérifier le nombre de feuilles restant à sortir. En moyenne, dans la région, il faut attendre une dizaine de jours entre les stades 2 nœuds et dernière feuille pointante. Au stade 3 nœuds (Z33), la F2 définitive est étalée à environ 75 %. Une feuille est comptabilisée si elle est émergée à plus de 50 % de la feuille précédente.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Lors de la campagne 2021-2022, 1,8 million de tonnes de betteraves ont été transformées par l'usine Sainte-Émilie durant une campagne de 115 jours.
Cristal Union revient sur son prix de 30 € pour 2022-2023
Contrairement à ce que le groupe coopératif avait annoncé en décembre dernier, le prix de la tonne de la prochaine campagne ne…
Drive Lact'Union
Les Abbevillois peuvent acheter du lait « vraiment d’ici »
Sur son site d’Abbeville, le groupe coopératif Lact’Union a ouvert le 27 avril un drive au grand public pour lui permettre d’…
Marc Fesneau
Marc Fesneau pour remplacer Julien Denormandie à l'Agriculture au gouvernement ?
Les discussions pour la constitution du premier gouvernement de la Première ministre Elisabeth Borne se poursuivent.
Entre l’activité de la ferme et la conduite du car, Pascal Degand a trouvé un bon équilibre.
Conducteur de bus et agriculteur, la double-activité heureuse
Chaque jour de la semaine, 250 bus Transdev-CAP (Les Courriers automobiles picards) sillonnent les routes régionales,…
De Tailly-l’Arbre-à-Mouches à la feria d’Alès en stop
Trois jeunes filles de Tailly-l’Arbre-à-Mouches se sont lancé le défi un peu fou de rejoindre en stop la féria d’Alès, dans les…
L’augmentation mécanique du Smic impactera les minima conventionnels de la production agricole et des Cuma présentés ci-dessous à compter du 1er mai. 
Nouvelle grille des salaires au 1er avril 2022
Une nouvelle grille des salaires est parue au 1er avril 2022 (IDCC 7024). Une prochaine augmentation du Smic est aussi…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde