Aller au contenu principal

Quelle répartition des terres pour le canal Seine-Nord ?

Dans le cadre de l’aménagement foncier lié à la construction du canal, le calendrier des réunions pour le classement des terres est sorti.

© AAP



Il s’agit de la deuxième phase de l’aménagement foncier, après la fixation du périmètre : le classement des terres ! Lors de ces séances, il est prévu la présentation de la grille de classement et la recherche des parcelles dites «étalons» par commune. Prévoyez votre journée, une visite de terrain pourra être réalisée.
Pour rappel, le classement des terres va permettre l’attribution de points qui déterminera la valeur de l’apport. La procédure d’aménagement doit garantir à chaque propriétaire une équivalence entre ses apports et les parcelles attribuées. Principe nuancé par la déduction de surfaces prélevées pour les besoins d’ouvrages collectifs.
La valeur respective des parcelles à aménager sera déterminée dans chaque nature de culture (prairies, terres labourables, espaces boisés, espaces naturels…) par l’appréciation de la productivité réelle, en tenant compte des rendements et des coûts de production.
Cette valeur pourra être corrigée par les caractéristiques naturelles : augmentation de la valeur si les parcelles se situent en zone d’urbanisation ou, inversement, une baisse en fonction de la forme des parcelles, de la topologie, de la présence de haies, talus, fossés, pylônes, ou à côté d’un bois… Autant d’éléments à prendre en compte !
Il est très important que chacun se mobilise lors de ces réunions, le classement étant ferme et définitif.
La pédologie est une science basée sur des données, mais la connaissance de la terre appartient à ceux qui la travaillent.

N’hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement complémentaire (caroline.prevost@fdsea80.fr, tél : 03 22 53 30 42)

PAROLE D'EXPERT Olivier Suc, ingénieur conseil de la Chambre d’agriculture de la Somme

«Pour un traitement des terres uniforme
sur le territoire»

Quel procédé utilise-t-on pour classer les sols ?
Le principe est d’utiliser les données dont dispose la Chambre d’agriculture de la Somme qui sont issues d’un travail mené depuis de nombreuses années avec l’Inra sur le programme référentiel régional pédologique. Ce travail a permis de produire une carte des grandes familles de sols et une base de données qui permettent d’inventorier la quasi-exhaustivité des types de sols que l’on peut rencontrer dans le département.

Comment va être appliqué ce procédé au territoire de l’aménagement foncier ?
A partir du programme référentiel régional pédologique, il a été extrait les différents types de sols existants dans les communes concernées par l’aménagement foncier. Cet extrait a complété la grille établie par le groupement de géomètres et a simplifié la liste des sols types.

Quels critères ont été retenus pour établir la grille ?
La mission de la chambre d’agriculture a été de fournir les données et de travailler spécifiquement la typologie des sols pour qu’elle soit identifiable avec des critères simples. Le premier critère est un critère géographique, c’est-à-dire où se situe la parcelle : sur un plateau, un versant ou une vallée. Le deuxième est la profondeur du sol qui nécessite un sondage à la tarière. Puis, on vérifie la carbonatation du sol (présence de craie) ainsi que l’hydromorphie (présence de taches de rouille). La présence de rouille indique un problème de circulation de l’eau dans le sol qui peut conduire au blocage des racines. C’est un facteur négatif pour la qualité du sol selon la profondeur où ce phénomène apparaît. On regarde également la teneur en cailloux ou la pierrosité, elle s’apprécie soit en surface, soit en profondeur. On utilise pour cela la charte de surface. La texture est aussi analysée : pourcentage d’argile, de limon ou de sable.

Quels outils vont être mis en place pour aider les exploitants et propriétaires à classer leurs terres ?
Une notice est en cours d’élaboration. Elle comprendra un glossaire pour expliquer tous les termes se trouvant dans la grille des géomètres, comme la carbonatation ou encore l’hydromorphie, et reprendra tous les critères permettant le classement du sol (localisation, texture, pierrosité, profondeur…). Elle comportera aussi des petits outils, comme l’appréciation de la texture du sol, la charte de surface….
Une fiche de sondage type sera également établie. Elle sera simple et permettra de noter toutes ces informations sans rien oublier. La chambre d’agriculture est à la disposition des exploitants et propriétaires pour tous renseignements sur les sondages.

Comment identifier les parcelles étalons (parcelles de référence) ?
Cinq cents sondages ont été réalisés dans le périmètre de l’aménagement foncier et ont été répertoriés dans la base de données. Ils ont été rendus compatible avec la classification reprise par la grille des géomètres-experts et permettront de disposer de références pour déterminer les parcelles étalons. Cependant, ces cinq cents sondages sont insuffisants pour couvrir l’ensemble des 33 500 hectares. Ils devront être complétés pendant les réunions des groupes de travail. Un consensus devra être trouvé entre les participants pour fixer les parcelles de référence et correspondre à la réalité du terrain.

Cette méthode de travail a-t-elle déjà été utilisée auparavant ?
C’est une nouvelle méthode localement, mais elle s’appuie sur des travaux déjà réalisés notamment en Alsace, sur des territoires plus petits. Cette méthode permettra d’avoir un traitement uniforme et homogène sur l’ensemble du territoire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
L’aménagement de bâtiments d’élevage peut faire l’objet d’un accompagnement financier.
Un projet d’investissement sur votre exploitation ? Le point sur les aides
L’appel à projets du Plan de compétitivité et d’adaptation des Exploitations agricoles (PCAE) est ouvert depuis le 15 février.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde