Aller au contenu principal

Recourir au séchage plutôt que compromettre la récolte

Au niveau économique, il est préférable de recourir, si besoin, au séchage plutôt que de risquer de compromettre la récolte du tournesol et la qualité d’implantation de la culture d’hiver suivante.

La campagne tournesol 2021 se caractérise dans les régions Nord et Est par un cycle long du fait d’un déficit de température et d’une alimentation hydrique non limitante. Par ailleurs, des parcelles ressemées tardivement sont peu avancées en stade. Cela a pour conséquence de retarder les récoltes qui pourraient débuter mi-septembre et se prolonger au-delà de fin octobre.  Après plusieurs années de récolte en conditions sèches, le séchage des graines (et son coût) va revenir d’actualité en 2021.  

 

Trouver le meilleur compromis pour récolter

Pour une récolte optimale dans ces conditions délicates, il va donc s’agir de trouver le meilleur compromis entre :

• une récolte assez précoce pour ne pas compromettre le rendement et la qualité du tournesol ainsi que l’implantation de la culture suivante (culture d’hiver en particulier),

• un taux d’humidité des graines permettant la récolte (inférieur à 15 %),

• assurer une marge économique intéressante, dans un contexte de marché des graines porteur.

À la condition, bien évidemment, qu’il soit possible au niveau logistique par votre organisme de collecte et de stockage, le séchage pourra être nécessaire et justifié dans certaines situations en 2021.

 

Impact sur la marge

Les frais de séchage, engagés pour une récolte réalisée entre 12 et 15 % d’humidité des graines, réduisent de façon réelle mais limitée la marge. Ces coûts de séchage sont inférieurs aux pertes économiques induites par une récolte trop tardive :

• pertes de rendement : prélèvements par les oiseaux ; maladies de fin de cycle comme le botrytis ; chute de capitules ; absence de récolte dans les cas extrêmes,

• baisse de la qualité des graines : augmentation de l’acidité,

• dégradation des conditions de semis de la culture d’hiver suivante : tassement éventuel ; retard de date de semis.

Pour les prochaines campagnes, le conseil de privilégier des dates de semis précoces du tournesol, dès que le sol est assez ressuyé et réchauffé (> 8°C), avec une variété de précocité adaptée, se trouve renforcé.

 

Qu’est-ce que l’acidification des graines ?

Il s’agit d’une dégradation de l’huile contenue dans les graines lorsque les conditions de conservation sont mauvaises et qu’elles favorisent en particulier le développement de moisissures. Cette acidification de l’huile dégrade sa qualité et le rendement en huile au niveau du raffinage.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les céréaliers redoutent «une pénurie d’engrais»
Agriculteur dans le Loiret et secrétaire général adjoint de l’Association générale des producteurs de blé (AGPB), Cédric Benoist…
D’ici quelques semaines, Noriap devrait être en mesure de proposer un contrat à ses adhérents engagés dans des pratiques d’agriculture de régénération après avoir convaincu plusieurs de ses clients de participer à l’effort. 
Noriap dans les starting-blocks pour rémunérer les pratiques régénératives
La coopérative samarienne fait partie des entreprises pionnières de l’amont à imaginer un système de rémunération qui récompense…
Le marché aux bestiaux, installé sur 4 ha à Tilloy-les-Mofflaines, serait trop coûteux pour la Communauté urbaine  d’Arras (CUA).
Sans marché aux bestiaux d’Arras, l’élevage régional sera affaibli
La Communauté urbaine d’Arras (CUA), propriétaire du marché aux bestiaux, va cesser cette activité jugée trop onéreuse fin 2021.…
Chez Antoine Guilbaut, les vaches vieillissent bien. Ici, Dauphine, fille d’Oulou, quatorze ans en janvier, est pleine de son douzième veau. Son IVVV : 369 jours. 
Antoine Guilbaut a ses blondes dans la peau
Ses blondes d’Aquitaine, Antoine Guilbaut y passe un temps fou. Les efforts de l’éleveur de Boismont sont récompensés d’…
Plusieurs définitions de l’agriculture de régénération coexistent. Elle est le plus souvent recentrée sur des pratiques d’«amélioration du sol» en s’approchant du concept d’agriculture de conservation.
L’agriculture régénératrice, un concept tout-terrain
Dans le sillage de Danone, des industriels comme McCain, Nestlé, ou encore le fabricant de vêtements Patagonia, ont annoncé, ces…
Ferme des 1000 vaches : le Conseil d’État déboute les porteurs du projet
Les porteurs du projet de ferme communément appelée «Ferme des 1000 vaches» à Drucat, près d’Abbeville, sont condamnés à régler…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde