Aller au contenu principal

Réforme de la Pac : le compromis à tout prix

Plus de flexibilité pour la convergence des aides.

Simon Coveney, ministre irlandais de l’Agriculture, qui présidait le conseil agricoles des 25 et 26 février, espérait obtenir un accord. Il devra encore patienter. Mais son texte de compromis est proche d’emporter l’adhésion.
Simon Coveney, ministre irlandais de l’Agriculture, qui présidait le conseil agricoles des 25 et 26 février, espérait obtenir un accord. Il devra encore patienter. Mais son texte de compromis est proche d’emporter l’adhésion.
© Commission européenne
Comme pour le verdissement – l’autre mesure emblématique de la réforme de la Pac –, les ministres de l’Agriculture demandent de la flexibilité pour réaliser la convergence du niveau des paiements directs entre les exploitations d’un même pays ou d’une même région. Une flexibilité qui revient, de fait, à diluer les propositions initiales de la Commission européenne en multipliant les mesures à la carte. Les États membres semblent d’accord pour avoir la possibilité de ne pas réaliser une convergence totale d’ici 2019. Comme cela a été acquis pour la convergence externe (entre les États membres), les hectares pour lesquels le niveau de paiement se situe en dessous de 90 % de la moyenne nationale ou régionale combleraient un tiers de leur retard d’ici 2019. De plus, au lieu de 40 % d’efforts réalisés dès la première année d’entrée en application du texte (en 2015), le Conseil pourrait se satisfaire de 10%. Pour emporter l’adhésion des Vingt-sept, l’Irlande, qui préside les travaux, est à la recherche du plus petit dénominateur commun. Il lui reste encore à trouver un moyen de rallier les nouveaux États membres de l’UE qui n’ont pas obtenu tout ce qu’ils voulaient. Au moins, cette méthode permet-elle aux discussions d’avancer, le Conseil semblant d’ailleurs se diriger à grands pas vers un accord politique qui pourrait être trouvé dès le mois de mars. C’est la mission que s’est fixée le ministre de l’agriculture irlandais, Simon Coveney. Viendra, ensuite, le temps des négociations avec le Parlement européen et la Commission. Et mieux vaut pour cela garder quelques marges de manœuvre.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Au cours des mois de janvier et de février derniers, plusieurs agriculteurs ont été verbalisés pour avoir réalisé  des épandages de produits organiques dans leurs parcelles. 
Un excès de zèle de l’OFB qui agace les agriculteurs
Lors de la dernière session de la Chambre départementale d’agriculture, ses élus ont regretté les méthodes et motifs d’…
Un nouveau magasin de produits locaux à Corbie
Vincent Dufrenoy ouvrait une nouvelle boucherie et magasin de produits locaux à Corbie ce 1er avril. On y a fait un tour !
170 exploitations agricoles couvrant environ 30 000 hectares ont obtenu le label d’agriculture de conservation «Au cœur des sols».
Déjà 30 000 hectares labellisés «Au cœur des sols»
Les agriculteurs de l’Apad fêtent la première année d’existence de leur label d’agriculture de conservation des sols «Au cœur des…
Les détenteurs du Certiphyto pourront vacciner contre la Covid-19
La liste des personnes autorisées à administrer des vaccins contre la Covid-19 s'allonge puisque les détenteurs du Certiphyto…
Secure Colza : des leviers techniques pour redynamiser la culture
Donner des clés aux agriculteurs pour leur permettre de maintenir leurs surfaces de colza : c’est tout l’objectif de Secure colza…
Produire de la Pompadour, ce n’est que de l’amour
La variété Pompadour sait se faire désirer et c’est ce qui rend sa culture intéressante aux yeux des six producteurs picards…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde