Aller au contenu principal

«Rester optimiste» malgré les moissonneuses à l’arrêt

Depuis le 24 juillet au soir, les averses ont mis un frein à la moisson. Comme celle des escourgeons, la récolte des blés ne sera pas aussi bonne qu’escompté. «Restons optimistes», veulent encourager les coopératives et négoces.

Environ 10 % des blés ont été battus dans la Somme fin de semaine dernière. Les rendements sont un peu décevants, mais la qualité était bonne.
Environ 10 % des blés ont été battus dans la Somme fin de semaine dernière. Les rendements sont un peu décevants, mais la qualité était bonne. 
© Alix Penichou

«Début juin, la plaine était magnifique. On pensait faire un carton», se souvient Jean Deray, responsable collecte au Groupe Carré. L’euphorie est retombée dans les coopératives et négoces dès la récolte d’escourgeons, aujourd’hui terminée. Elle présente des rendements moyens (autour de 80 qx/ha) et un PS un peu en dessous de la norme. Il semblerait que le blé soit lui aussi moins bon qu’escompté. 

«Nous avons rentré 10 % de nos blés, ajoute le négoce, qui collecte dans le Nord du département. Les rendements, autour de 85-87 qx/ha sont un peu décevants. La qualité, environ 79 de PS (poids spécifique) était jusque-là très bonne. Mais ça, c’était avant les pluies…» Ces averses locales, qui tombent régulièrement depuis samedi 24 juillet au soir, ont forcé les moissonneuses de la Somme à rentrer à la ferme. 

Dans l’Est et le Sud, zone un peu plus précoce, près de 30 % des blés sont battus pour la coopérative Noriap. «Les résultats sont très hétérogènes selon la variété, la pluviométrie et la violence des orages que nous avons subis en juin», analyse Frédéric Toullet, responsable du secteur. Lui annonce une moyenne de rendements comprise entre 82 et 85 qx/ha, et une qualité globalement bonne. 40 % du colza sont aussi rentrés dans ce secteur : «de 20 à 45 qx/ha, et beaucoup de petits grains». Enfin, 80 % des pois sont battus. «Les rendements tournent autour de 25-30 qx/ha en pois d’hiver et 35-40 qx/ha pour les pois de printemps. Beaucoup de parcelles sont difficiles à battre car elles se sont salies à cause de la pluviométrie. C’est globalement décevant.»

À l’ouest de la Somme, on ronge aussi son frein pendant cette période pluvieuse. Chez Calipso, un peu plus de 10 % des blés sont rentrés. «Les rendements sont très variables, de 60 à 90 qx/ha. Quand il y a du rendement, il y a peu de PS, et quand il y a du PS, il n’y a pas de rendement», regrette Antoine Dennetière, directeur d’exploitation. Même quantité de blé livrée chez Noriap. «C’est très variable et difficile à analyser pour l’instant. Jusqu’ici, le PS était plutôt bon, mais il semblerait que le blé sur blé décroche», livre Hubert Lecat, responsable du secteur ouest pour la coopérative. 60 à 70 % des pois sont en revanche rentrés, avec une moyenne de 40 qx/ha. «C’est décevant, car ils étaient magnifiques il y a quelques semaines.» Seul le colza (15 % battus), est parfois une bonne surprise. «Le PMG n’est pas élevé, mais la plante a souffert du gel et on s’attendait à pire. Or, certaines bonnes pièces s’élèvent à 40 qx/ha. La moyenne reste autour de 30 qx/ha.»

 

Quelles conséquences des pluies ? 

La question qui brûle désormais les lèvres est «quelles seront les conséquences des pluies, encore annoncées ces prochains jours ?»
Tous les responsables d’organismes stockeurs restent prudents sur les pronostics. Jean-Jacques Charpentier, des établissements du même nom, à Beauquesne (5 % des blés rentrés) estime tout de même 15 quintaux de moins que l’année dernière. «On va faire le décompte des quintaux et des points de PS à chaque averse.»

Les professionnels veulent tout de même rester optimistes. «Beaucoup de parcelles de blé ne sont pas mûres, donc leur PS ne devrait pas être trop altéré», relève Hubert Lecat, chez Noriap. «Les variétés résistent mieux qu’il y a dix ou quinze ans», ajoute Jean Deray, du Groupe Carré. Une variable donne tout de même le sourire : «le contexte des prix est très favorable». 

Quelques éclaircies devraient pouvoir permettre de battre un peu de colza dans les prochains jours. Mais le blé aura besoin de plusieurs midis au soleil pour sécher correctement. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les planteurs peuvent espérer approcher un rendement de 90 t/ha à 16° et une rémunération de 30 €/t pulpes comprises. 
La campagne betteravière démarre sous de bons auspices
De bons rendements et des prix supérieurs aux dernières années : voilà ce qu’espère la filière betteraves pour cette nouvelle…
Barbara Pompili
Barbara Pompili lorgne sur l'agriculture ? Son cabinet réfute
Avec Nicolas Hulot, l'un de ses prédécesseurs au ministère de la Transition écologique, la samarienne n'est pas contre l'idée de…
Des betteraviers pas pressés de récolter
La Confédération générale des betteraviers (CGB) demande aux entreprises de transformation de retarder autant que possible les…
La ministre de la Transformation et de la Fonction publiques (à gauche) a fait étape la semaine dernière dans la Somme à la rencontre des élus locaux pour s’assurer de la bonne mise en place du plan de relance.
Touquet Savour offre un nouvel écrin écoresponsable à ses pépites
L’entreprise de négoce de pommes de terre installée à Essertaux (80) vient de lancer la commercialisation d’un nouveau packaging…
Plaine en fête, un événement de rentrée contre la morosité
Après une année blanche, l’événement Plaine en fête organisé par les Jeunes agriculteurs de la Somme fait son grand retour le…
Pour être juste, le prix d’un maïs sur pied s’établit en fonction du rendement  en grain, de la cotation sur le marché et de la culture qui sera implantée  par la suite.
Quel prix pour le maïs sur pied en 2021 ?
L’achat et la vente de maïs sur pied sont une pratique courante dans le département. Pour calculer le juste prix, deux méthodes…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde