Aller au contenu principal

Retour de la Prime en faveur du pouvoir d’achat

Annoncée depuis de nombreuses semaines, la Prime exceptionnelle de pouvoir d’achat (aussi dénommée Pepa ou «Prime Macron») vient d’être définitivement adoptée par le parlement dans le cadre de la première loi de finances rectificative pour 2021.

Initialement de 1 000 €, le montant maximum de la prime exonérée peut désormais être porté  à 2 000 E dans les entreprises de moins de cinquante salariés, sans conditions.
Initialement de 1 000 €, le montant maximum de la prime exonérée peut désormais être porté à 2 000 E dans les entreprises de moins de cinquante salariés, sans conditions.
© Pixabay

Comme en 2019 et 2020, cette prime permet aux employeurs qui le souhaitaient de verser à leurs salariés une prime exceptionnelle exonérée d’impôts et de prélèvements sociaux.

Petit passage en revue des modalités de versement de cette prime tant attendue.

 

Une prime pour qui ?

Cette prime peut être attribuée à tous les salariés de l’exploitation à condition :

• d’être présent au moment soit du versement, soit de l’acte juridique instituant les modalités de versement de la prime ;

• d’avoir une rémunération inférieure à trois Smic annuel sur les douze mois précédant le versement de la prime (à proratiser en cas de temps partiel ou d’année incomplète).

 

Quel formalisme pour pouvoir verser cette prime ?

Pour mettre en place la prime Pepa, il faut un acte juridique à part entière. Deux options sont envisageables pour l’employeur :

• Soit une décision unilatérale de l’employeur (DUE) ;

• Soit un accord d’entreprise ;

(Le service main-d’œuvre de la FDSEA peut vous accompagner dans la mise en place d’une décision unilatérale ou d’un accord d’entreprise).

 

Comment déterminer le montant attribuable ?

Initialement de 1 000 €, le montant maximum de la prime exonérée peut désormais être porté à 2 000 € dans les entreprises de moins de cinquante salariés, sans conditions. Pour les entreprises de cinquante salariés et plus, le montant maximum de la prime peut également être porté à 2 000 €, mais sous réserve, ici, de respecter certaines conditions (disposer d’un accord d’intéressement, d’avoir un accord de branche ou d’entreprise sur la valorisation des travailleurs dits «de la 2e ligne» ou d’avoir engagé une négociation sur cette valorisation).

Rappelons que le montant de la prime peut être modulé entre les salariés en fonction de la rémunération, du niveau de classification, de la durée de présence effective pendant l’année ou encore de la durée de travail prévue au contrat (les critères de modulation retenus devront être indiqués dans l’accord ou la DUE). La modulation n’est toutefois pas obligatoire et l’employeur peut aussi prévoir de verser la même somme à tous ses salariés.

 

À partir de quelle date et jusqu’à quand peut-on verser la prime Pepa ?

Cette fois, la fenêtre de versement de la prime s’étend du 1er juin 2021 au 31 mars 2022.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Jaunisse de la betterave
La Cour européenne de justice casse l'attente d'une dérogation pour l'utilisation des NNI
La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) vient de conclure dans un arrêt du 19 janvier que les États membres ne peuvent ré…
Les premières livraisons de betteraves sur le site Cristal Union de Sainte-Émilie ont débuté en milieu de semaine.
Chez Cristal Union, marché du sucre et interdiction des NNI boostent le prix
La coopérative Cristal Union a annoncé le 27 janvier dernier une revalorisation du prix des betteraves récoltées en 2023. Une…
L’AG était l’occasion de valider la fusion avec La Flandre. De gauche à droite, Alexandre rivenet, ancien président  de La Flandre, David saelens, président de Noriap, et  Damien François, DG de Noriap.
Noriap tire son épingle du jeu dans le tumultueux contexte
Crise énergétique, hausse des matières premières, filière œuf à la peine, mais aussi projets, innovation, fusion… Noriap dressait…
Selon la coopération agricole, la production porcine bio représente 30 à 40 % de volume en trop.
De grands opérateurs encouragent les déconversions bio
Porc, lait, œuf ou volaille de chair : dans les filières biologiques en difficulté, de grands opérateurs encouragent les…
Cet attelage complet est la copie miniature de l’équipement d’un agriculteur  qu’Illian connaît. Une fierté de l’avoir recomposé à l’identique.
Illian expose ses pépites à l'agree mini show
À tout juste seize ans, Illian Single est un passionné de miniatures agricoles. Voilà plusieurs années qu’il conçoit des dioramas…
L’accueil tant attendu d’un événement national pour les JA de la Somme arrive  à grand pas. Rendez-vous est donné les 24, 25 et 26 janvier prochains à Saint-Valéry-sur-Somme.
La Somme se prépare à accueillir un événement national dédié à l’installation
Fin janvier, les JA de la Somme accueilleront à Saint-Valéry-sur-Somme (80) un événement baptisé «session RGA» (renouvellement…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde