Aller au contenu principal

Retraites agricoles : premier feu vert pour une revalorisation

Alors que l'examen parlementaire de la réforme des retraites est suspendu depuis l'épisode pandémique, la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale a adopté, le 10 juin, la proposition de loi d'André Chassaigne (PCF) visant à assurer la revalorisation des pensions de retraite agricoles.

En mai 2018, via une procédure de vote bloqué, le gouvernement avait fait échouer son adoption au Sénat, mettant en avant la réforme générale en préparation. Le but du texte est de garantir une pension minimale à 85 % du Smic aux retraités actuels. Au passage, la commission s’est dite favorable à un amendement qui conditionne cette revalorisation «au fait d’avoir demandé l’ensemble de ses droits à la retraite». Soutenu par Olivier Damaisin (LREM) cet amendement prévoit aussi, «dans un objectif de justice sociale», un écrêtement pour les polypensionnés au profit des monopensionnés.

Enfin, il propose de décaler l’entrée en vigueur de la proposition de loi au 1er janvier 2022. Ces modifications ont dénoncées par André Chassaigne et par le groupe de la Gauche démocrate et républicaine qui regrettent, dans un communiqué, «qu’un amendement porté par la majorité (…) réduise le nombre de bénéficiaires en introduisant une prise en compte de l’ensemble des pensions perçues». La proposition de loi sera examinée en deuxième lecture, le 18 juin, par l’ensemble des députés.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Gérard Clay
La lettre du nouveau président de Tereos à ses 12 000 coopérateurs
Elu hier, vendredi 18 décembre, à la tête du conseil de surveillance du groupe coopératif Tereos, Gérard Clay adresse ce jour un…
Groupama Grand Est
Pour une erreur de calendrier, Groupama fait le buzz malgré lui
Les réseaux sociaux sont féroces et la moindre erreur de communication se paye au prix fort. C'est ce qu'a constaté au cours des…
Tom Vilsack
Aux Etats-Unis, Biden devrait finalement choisir Tom Vilsack pour l’agriculture
Le président américain élu, Joe Biden, prévoit de nommer l'ancien gouverneur de l'Iowa, Tom Vilsack, au poste de secrétaire…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde