Aller au contenu principal

Retraites : des manifestations sans tous les agriculteurs

Au sein de la profession agricole, il y a ceux qui ont décidé depuis quelques jours de se joindre à la mobilisation sur les retraites qui se tient aujourd'hui, le 5 décembre, et les autres (majoritaires) qui considèrent que la réforme imaginée par le gouvernement est plutôt une bonne nouvelle.

© Pixabay

Ira ou ira pas ? Du côté de la FNSEA, cela fait plusieurs jours que la décision est prise. Il n'y aura pas d'agriculteurs adhérents du syndicat majoritaire dans les cortèges qui doivent se réunir un peu partout en France. Pour sa présidente, Christiane Lambert, « la réforme des retraites ne peut apporter que du mieux aux agriculteurs ».

A l'issue de son entretien avec le Premier ministre, Edouard Philippe, le 3 décembre, la patronne de la FNSEA a en effet estimé que la réforme proposée par le gouvernement et le Haut-Commissaire aux retraites Jean-Paul Delevoye allait dans le bon sens ; cela ne l'a toutefois pas empêché de demander « un geste de revalorisation pour les retraités actuels, qui ne sont pas concernés par la réforme ».

La FNSEA soutient la réforme

Quelques jours plus tôt, c'est un autre élu de la FNSEA, Robert Verger, en charge des questions sociales et fiscales, qui expliquait pourquoi le syndicat majoritaire est favorable à une réforme du système de financement des retraites : « Nous souhaitons apporter notre soutien à la réforme des retraites portée par Jean-Paul Delevoye. La FNSEA travaille avec lui depuis 18 mois pour cette réforme, nous étions demandeur de cette réforme systémique depuis 2013 pour remettre à plat le système des retraites et que 1 euro cotisé soit équivalent pour tous les régimes. C’est bien ce que propose la réforme actuelle ».

Pour d'autres raisons, d'autres syndicats ont exprimé au cours des derniers jours des points de vue différents. La Coordination rurale a ainsi choisi elle aussi de ne pas manifester contre le projet de réforme des retraites, tandis que la Confédération paysanne et le Modef y seront pour porter leurs revendications.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les premières livraisons de betteraves sur le site Cristal Union de Sainte-Émilie ont débuté en milieu de semaine.
Chez Cristal Union, marché du sucre et interdiction des NNI boostent le prix
La coopérative Cristal Union a annoncé le 27 janvier dernier une revalorisation du prix des betteraves récoltées en 2023. Une…
Jaunisse de la betterave
La Cour européenne de justice casse l'attente d'une dérogation pour l'utilisation des NNI
La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) vient de conclure dans un arrêt du 19 janvier que les États membres ne peuvent ré…
L’AG était l’occasion de valider la fusion avec La Flandre. De gauche à droite, Alexandre rivenet, ancien président  de La Flandre, David saelens, président de Noriap, et  Damien François, DG de Noriap.
Noriap tire son épingle du jeu dans le tumultueux contexte
Crise énergétique, hausse des matières premières, filière œuf à la peine, mais aussi projets, innovation, fusion… Noriap dressait…
Tereos
Les outils de Tereos pour faire face à l’interdiction des NNI
Chez Tereos, pas d’augmentation de prix en vue pour les betteraves qui seront récoltées en 2023, mais des engagements techniques…
Selon la coopération agricole, la production porcine bio représente 30 à 40 % de volume en trop.
De grands opérateurs encouragent les déconversions bio
Porc, lait, œuf ou volaille de chair : dans les filières biologiques en difficulté, de grands opérateurs encouragent les…
Concurrence d’autres cultures plus rentables, sécheresse en 2022, hausse des coûts des intrants…  Face à ces faits, les producteurs sont de plus en plus nombreux à se détourner de la fécule.
Fesneau reconnait un risque de «désengagement» des producteurs de fécule
Le 27 octobre 2022, le sénateur (LR) de la Somme Laurent Somon avait adressé une question écrite au ministre de l’Agriculture…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde