Aller au contenu principal

Retro C trop : Tilloloy «capitale du rock» le temps d’un festival

Stray Cats, Négresses vertes, The Zombies, Tears for Fears… Vous êtes fans ? Alors courez vite au château de Tilloloy, ce week-end, pour un festival 100 % rock.



«We’re gonna rock this town !» Hé oui, il s’agit bien des paroles d’une des chansons cultes des Stray Cats. Et celles-ci retentiront dans la Somme ce week-end, puisque le groupe est au pro-gramme alléchant du festival Rétro C trop, au château de Tilloloy, ces 29 et 30 juin.
Les autres concerts prévus font aussi bouger avant même qu’une note ne soit jouée. Le samedi, place est faite à Midnight Oil, Négresses Vertes, The Zombies, The Shiels (anciennement les Sons of the Desert) et The Spunyboys. The Zombies sont une légende à eux seuls. En 1967, le groupe a notamment sorti ce qui sera pendant longtemps considéré comme un album concept, «Odessey & Oracle», leur chef-d’œuvre, aujourd’hui reconnu comme un des plus grands de toute l’histoire du rock. La chanson «Time Of The Season» fut un énorme hit Outre-Atlantique, où elle s’est classée numéro 3. Cette année, les musiciens se sont même vus intronisés au Rock & Roll Hall Of Fame, «l’apogée de tout», ont-ils déclaré au Rolling Stone Magazine.
Le dimanche, les Tears for Fears, UB40, Dire Straits Experience, les Innoncents et Popa Chubby sont au programme. Après la sortie de leur dernier album en novembre 2017, «Rule the world», les Tears for Fears sont en tournée européenne depuis janvier 2019. Le duo mythique a d’ailleurs déchaîné la foule parisienne en février dernier, avec plus de douze mille spectateurs. Enfin, le tremplin Heroes, lui, permet à des groupes régionaux de se produire dans des conditions idylliques.

Lieu d’histoire
Car il faut dire qu’en plus de cette programmation, le cadre du festival en lui-même fait rêver. Voilà quatre ans qu’Anne et Philippe Tassart font de ce bijou qu’est le château de Tilloloy le lieu de cérémonie de la musique des années 1950 à 1990, avec des artistes séduisant toutes les générations, autour de l’univers vintage du rock’n roll. «Notre volonté est de fédérer un territoire, ses habitants et ses entreprises. Les trois premières éditions ont déjà réuni près de 45 000 festivaliers. En 2019, Tilloloy sera à nouveau la capitale du rock’n roll», assurent-ils.
Classés monuments historiques, le château et le parc représentent tout un pan de l’histoire de France. A l’image des châteaux de Regnière-Ecluse, Bertangles et Bussy-lès-Poix, l’édifice présente la particularité de toujours être resté dans la même famille. Propriété de Jean du Fay, au XVIe siècle, il passa, deux siècles plus tard, aux Soyécourt, puis à Maximilien de Belleforière, puis à la famille d’Hinnisdäl après la Révolution. Incendié et bombardé par les Allemands pendant la Première Guerre mondiale, il fut reconstruit à l’identique à l’initiative de Thérèse d’Hinnisdäl. Aujourd’hui, il appartient à la deuxième nièce de cette dernière, la marquise d’Andigné.
Le célèbre écrivain et poète Blaise Cendrars y combattit en 1915. Le lieu est d’ailleurs décrit dans son œuvre «La Main coupée». Il paraît que l’homme rêvait d’y organiser un jour un grand événement. L’organisation de se festival exauce son souhait.

Infos pratiques

Festival ces samedi et dimanche 29 et 30 juin, au château de Tilloloy
Samedi (ouverture des portes à 14h) : The Shiels (15h), The zombies (16h30), Les Négresses vertes (18h15), Midnight Oil (20h15), Stray Cats (22h30), Spunboys (minuit, scène 2) et la nouvelle scène du tremplin Heroes.
Dimanche (ouverture des portes à 12h) : Popa Chubby (15h), Les Innocents (16h45), Dire Straits experience (18h45), UB40 feat Ali & Astro (20h45), Tears for Fears (23h) et la nouvelle scène du tremplin Heroes
Billetterie en ligne sur retroctrop.fr : pass deux jours debout libre : 93 €, enfants de moins de douze ans : 10 € ; samedi ou dimanche, debout libre : 54 €, enfants de moins de douze ans : 5 €.
Possibilité de camping sur place : pass camping samedi ou dimanche : 5 €.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Les productions ne manquent pas dans le territoire de la CC2SO. Les équipes (ici Alain Defosse, président,  et Delphine Damay, en charge du PAT), misent sur le plan alimentaire pour booster la consommation de produits locaux, levier du «bien manger». 
Plan alimentaire à la CC2SO : belle opportunité pour les agriculteurs
Le plan alimentaire territorial qu’a initié la CC2SO prend forme. L’objectif principal est le «bien manger», indispensable à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde