Aller au contenu principal

Réussir le désherbage sur pois de printemps

Le désherbage du pois se raisonne à la parcelle, en fonction des espèces et des densités d'adventices présentes. Terres Inovia présente les différentes stratégies possibles en fonction des problématiques rencontrées.

© AAP




La prélevée offre un large spectre de produits homologués, permettant une gestion de différents types d'adventices. Une intervention en prélevée est incontournable en cas de fortes infestations pressenties, d'adventices concurrentielles, gênantes à la récolte (gaillet, renouée, matricaire, éthuse) ou difficiles à maîtriser en post-levée (éthuse, arroche, renouée des oiseaux).
La post-levée seule peut suffire en cas de parcelle propre ou de flore bien connue et facile à maîtriser. Cette stratégie a l'avantage d'être économique. Veiller à intervenir dans ce cas sur des adventices jeunes (stade cotylédons à 2-3 feuilles), dans des conditions poussantes et en dehors de fortes amplitudes thermiques.
Un programme complet permet de maîtriser les levées échelonnées d'adventices, ainsi que certaines adventices difficiles tout en maîtrisant le coût de son désherbage. Appliquer le produit de prélevée à une dose inférieure à la dose homologuée (3/4 de celle-ci), puis appliquer le produit de post-levée sur des adventices jeunes à dose raisonnée également. Choisir votre produit de prélevée en fonction de la flore la plus difficile à maîtriser.

Respecter les bonnes pratiques
Moduler les doses en sol sableux ou limoneux sableux. Le Racer ME et Nirvana S sont déconseillés dans les sols filtrants. Éviter de rouler après l'application de l'herbicide. Respecter les conseils d'utilisation de BASF et Phyteurop pour la bentazone (Corum, Basagran SG/Adagio SG) afin de préserver les ressources en eau.

Cas particuliers d'adventices difficiles
Pour certaines adventices, l'utilisation de stratégies, produits et doses précis sont les meilleurs moyens de les maîtriser dans la culture du pois.

Gérer les graminées
Certaines graminées tels que le vulpin ou le paturin se contrôlent bien avec les produits de prélevée tel que le Challenge 600, le Nirvana S ou Toutatis DamTech. Autrement, les anti-graminées à action foliaire sont efficaces en l'absence de résistance.
Dans le cas de résistances, privilégier une application en pré-semis de Bonalan à 6 l/ha ou d'Avadex à 3 l/ha incorporé au sol via un travail dans la foulée.
Le désherbage mécanique, une technique complémentaire à tester ! Le désherbage mécanique du pois peut venir compléter une stratégie de désherbage chimique, permettant, en cas de réussite, de réduire l'utilisation des produits.
La stratégie consiste en 2-3 passages de herse étrille ou houe rotative avant la levée, durant la levée et en post-levée tant que le pois n'a pas de vrilles trop développées.


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

L214
Une pétition demande la dissolution de L214
Des agriculteurs ont lancé le 13 novembre une pétition en ligne pour dénoncer les agissements de l’association de protection…
Nicolas Mourier, épaulé d’Angélique, apprentie étudiante en agronomie à l’UPJV, poursuit l’amélioration de ses pratiques. Ici, un essai de différents couverts dans du blé.
Nicolas Mourier et l’ACS, de la praticité à la technicité
Ce 24 novembre, le député Leclabart organisait une table ronde sur le thème de l’agriculture régénératrice. Nicolas Mourier,…
Yann Joly espère que le Tribunal de grande instance de Paris reconnaîtra le «trouble anormal de voisinage» causé par  les éoliennes. Il pourrait ainsi réclamer une indemnisation financière des pertes liées à l’arrêt de son élevage laitier. 
Yann Joly devant le TGI : « Je n’ai plus rien à perdre »
Yann Joly, ancien éleveur laitier du Boisle, a vu son troupeau dépérir suite à l’implantation d’un parc éolien en 2011 et 2013.…
Le méthaniseur de Fabien et Anne-Sophie Niquet assure une complémentarité à leur activité d’élevage laitier. 
Une diversification méthanisation réussie : ils partagent leur expérience
Ces 26 et 27 octobre, Fabien et Anne-Sophie Niquet ouvrent leurs portes aux professionnels de l’agriculture puis au grand public…
Le 24 novembre dernier, Frédéric Morel, responsable de la région Hauts-de-France et Ardennes et Yann Lecointre,  directeur général d’Innoval ont présenté à quelque 130 éleveurs des Hauts-de-France les contours de la nouvelle entité coopérative baptisée Innoval née de la fusion entre Evolution, les entreprises de conseil en élevage BCEL Ouest  et Copavenir et le GDS de Bretagne. La suite de la journée était consacrée à des interventions techniques sur la reproduction animale.
Innoval, la coop de l’ouest qui gagne le nord
Quelque 130 éleveurs de la région ont assisté le 24 novembre dernier à une réunion de présentation des activités et du périmètre…
Cinq robots de traite DairyRobot R9500 sont installés dans deux bâtiments distincts (deux et trois robots), en circuit libre. 
Des robots GEA pour la traite confortable d’un gros troupeau
D’année en année, le Gaec de l’Argilière à Grandcourt (80) n’a cessé d’évoluer. 7 UTH s’y activent désormais, avec une grosse…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde