Aller au contenu principal

Rungis revoit son organisation pour limiter le risque sanitaire

Malgré les fortes pertes sur la restauration, Rungis continue de fonctionner mais a dû s'adapter en un temps record au défi sanitaire du coronavirus, explique à l'AFP son président Stéphane Layani, le 21 mars. «Nous avons augmenté les effectifs de nettoyage en matinée, l'utilisation des canons à mousse et du rinçage haute-pression, et interdit les visites de toute personne extérieure au marché», détaille M. Layani. Ce qui explique qu'aucune caméra n'ait filmé le marché depuis que le coronavirus s'est propagé. A partir du 23 mars, un sas sanitaire à l'entrée de chaque pavillon obligera chaque entrant à se laver les mains. Des contraventions pouvant aller jusqu'à 450 € tomberont sur les récalcitrants. Autre changement, qui suspend au moins temporairement une vieille tradition du marché de gros: l'aire de vente devant les magasins va être fermée, empêchant toute conclusion de contrat glissée «dans l'oreille» du client. «Les commandes se feront à l'entrée, les livraisons à quai, nous avons créé des césures pour éviter les contacts et la transmission du virus», souligne le président de Rungis.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Au cours des mois de janvier et de février derniers, plusieurs agriculteurs ont été verbalisés pour avoir réalisé  des épandages de produits organiques dans leurs parcelles. 
Un excès de zèle de l’OFB qui agace les agriculteurs
Lors de la dernière session de la Chambre départementale d’agriculture, ses élus ont regretté les méthodes et motifs d’…
Un nouveau magasin de produits locaux à Corbie
Vincent Dufrenoy ouvrait une nouvelle boucherie et magasin de produits locaux à Corbie ce 1er avril. On y a fait un tour !
170 exploitations agricoles couvrant environ 30 000 hectares ont obtenu le label d’agriculture de conservation «Au cœur des sols».
Déjà 30 000 hectares labellisés «Au cœur des sols»
Les agriculteurs de l’Apad fêtent la première année d’existence de leur label d’agriculture de conservation des sols «Au cœur des…
Les détenteurs du Certiphyto pourront vacciner contre la Covid-19
La liste des personnes autorisées à administrer des vaccins contre la Covid-19 s'allonge puisque les détenteurs du Certiphyto…
Secure Colza : des leviers techniques pour redynamiser la culture
Donner des clés aux agriculteurs pour leur permettre de maintenir leurs surfaces de colza : c’est tout l’objectif de Secure colza…
Produire de la Pompadour, ce n’est que de l’amour
La variété Pompadour sait se faire désirer et c’est ce qui rend sa culture intéressante aux yeux des six producteurs picards…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde