Aller au contenu principal

Sangliers, chevreuils, cerfs, mouflons : les plans de chasse 2014-2015 fixés

La commission départementale de la chasse et de la faune s'est réunie.

4508 bracelets sangliers ont été attribués avec un objectif de prélèvement de 1810.
4508 bracelets sangliers ont été attribués avec un objectif de prélèvement de 1810.
© E. Chabot

La commission départementale de la chasse et de la faune sauvage a examiné le 14 mai les demandes de plan de chasse au grand gibier. L'occasion de faire un bilan de la saison passée. En 2013-2014 : 1783 sangliers ont été prélevés. Le montant des dégâts s'élève à 279 921 euros soit 19% de moins qu'en 2012. Cependant cette baisse est à relativiser sachant que les prix des denrées retenus pour l'indemnisation ont diminué. La surface détruite est passée de 310 à 306 ha. Le coût moyen du sanglier attribué est passé de 101 à 95 euros.
Suite aux propositions d'attributions faites en sous- commission pour chaque unité de gestion, la commission a attribué au final 4508 bracelets sangliers pour la saison 2014-2015, avec un objectif de prélèvement de 1810. «Nous devons diminuer la population de sangliers surtout dans les points noirs, là où ils se concentrent. Car la nouvelle procédure d'indemnisation qui fait passer la franchise de 76 à 230 EUR va diminuer le nombre de dossiers indemnisables pour les agriculteurs», a commenté Michel Randjia, président de la commission dégâts de gibier de la Fdsea.
Le plan de chasse chevreuil est passé à une attribution de 5802 animaux contre 5791 l'an passé où 4509 animaux ont été prélevés. Pour cette espèce les dégâts les plus importants se produisent dans les vergers où il faut rester très vigilant.
Les cerfs sont implantés sur le secteur d'Ailly-sur-Noye, Coullemelle, Sauvillers et Mongival. La population est estimée entre 15 et 20 individus. Il a été proposé d'attribuer dix bracelets pour un objectif de prélèvement de cinq animaux. Michel Randjia a de nouveau insisté : «la profession agricole ne veut pas voir se développer cette espèce dans le département».
Enfin au sujet des mouflons, un comptage a été réalisé en 2013. Il donne une population de 132 mouflons, 24 ont été prélevés l'an dernier. Pour 2014, la fédération des chasseurs propose 191 bracelets. Une réunion sera organisée avec les détenteurs du droit de chasse. Cette espèce s'est trop développée et on voit maintenant des animaux sur des propriétés agricoles voisines.

Sangliers : Les objectifs de prélèvements

Unité 1 Le Marquenterre la Forêt 1163

Unité 2 Bresle Vimeu 484

Unité 3 Le Liger St Landon 774

Unité 4 Le Trait Vert 654

Unité 5 Les Evoissons 424

Unité 6 Le Santerre 299

Unité 7 Le Vermandois 170

Unité 8 le Coquelicots 218

Unité 9 les Coudriers 257

Unité 10 le plein Ponthieu 255

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Groupama Grand Est
Pour une erreur de calendrier, Groupama fait le buzz malgré lui
Les réseaux sociaux sont féroces et la moindre erreur de communication se paye au prix fort. C'est ce qu'a constaté au cours des…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Projet de sucrerie de Seneffe
Le projet de sucrerie de Seneffe (B) est enterré
Ultime rebondissement dans la course à la construction d’une sucrerie dans le Hainaut belge, la coopérative rassemblant les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde