Aller au contenu principal

Schmallenberg : il y aura bien une indemnisation des GDS

Un taux d’atteinte minimal par le virus, une franchise et un plafond seraient retenus.

GDS France vient d’annoncer une intervention de la caisse nationale de solidarité (CSSA) sur la première vague de circulation du virus SBV (Schmallenberg) pour les troupeaux ovins (jusqu’au 31 mai 2012) et bovins (jusqu’au 31 août). Les conditions d’accès doivent encore être précisées mais un taux d’atteinte minimal (proportion de jeunes malformés) serait retenu, de même qu’une franchise (au-delà d’un taux habituel de pertes néonatales) et un plafond. Les dossiers parviendront aux éleveurs concernés courant janvier (foyers confirmés par analyse).

Maintenir une surveillance de la maladie
Pour au moins deux raisons : suivre l’évolution de la maladie -pour mieux l’étudier et la connaître- et pouvoir bénéficier d’aides similaires (à confirmer ultérieurement) sur la seconde vague (actuelle) de circulation virale.
La procédure peut être enclenchée à partir d’un veau ou deux agneaux malformés (essentiellement blocage des articulations, colonne déviée, torticolis, raccourcissement de la mâchoire). Idéalement, le vétérinaire prélève du sang de l’avorton, mort-né ou encore vivant à condition qu’il n’ait pas pris le colostrum, dans la veine ou dans le cœur. Si cela s’avère impossible, deux protocoles différents selon le département, en zone dite 1 ou 2 :
• Zone 1 (ex. Somme) : le jeune animal doit être apporté au laboratoire pour analyse (PCR) sur l’encéphale ;
• Zone 2 (ex. Oise) : une prise de sang (sérologie) sur la mère suffit.

Enfin, une fiche de renseignement est jointe au prélèvement et le GDS remonte ensuite ces informations vers la plate-forme nationale d’épidémio-surveil­lance.
Le coût des analyses est supporté par l’éleveur, l’Etat s’étant désengagé de la surveillance de la maladie. Par contre, s’il s’agit d’un avorton, mort-né ou mort dans les 48h, la visite du vétérinaire peut entrer dans le cadre de la «déclaration d’avortement» (surveillance de la brucellose) : celui-ci doit alors impérativement remplir un autre formulaire et bien entendu réaliser une prise de sang sur la mère pour recherche de la brucellose (dans l’Oise, à défaut de prélèvement sur le produit, une seule prise de sang sur la mère peut convenir, avec les deux recherches sérologiques, schmallenberg et brucellose).
Toute information et documents sont disponibles auprès des GDS et les vétérinaires ont été avertis de ces dispositions.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Selon la direction régionale Hauts-de-France de l'OFB, la fréquence des contrôles des agriculteurs est faible.
L’OFB envoie ses agents se former à la ferme

À l’échelle des Hauts-de-France, une deuxième session de sensibilisation des agents de l’Office français de la biodiversité…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde