Aller au contenu principal

Evénement
SIA : une édition 2022 savourée par plus de 500 000 visiteurs

Le Salon international de l'agriculture a fermé ses portes hier soir, dimanche 6 mars. Cette édition dite « des retrouvailles » a semble-t-il tenu ses promesses puisqu’un peu plus de 500 000 visiteurs ont participé à l’événement.

Salon international de l'agriculture
Le SIA 2022 a fermé ses portes ce dimanche 6 mars... jusqu'à l'an prochain.
© Salon international de l'agriculture

Pour ses organisateurs, pas de doute : « Ce salon était attendu et il a tenu, voire dépassé, ses promesses pour toutes celles et tous ceux qui le font vivre », se sont-ils félicités dimanche soir dans un communiqué. « En 13 ans de présidence du Salon International de l’Agriculture, je n’ai jamais vu autant de gens heureux d’être là, d’arpenter les allées du Salon et d’échanger avec les agriculteurs et les exposants. Le goût des retrouvailles passe par les chemins agricoles c’est sûr ! » s’ est enthousiasmé Jean-Luc Poulain, le président du SIA.

Depuis le 26 février, ils ont été précisément 502 757 à se presser Porte de Versailles pour s’informer sur les métiers de l’agriculture, goûter les produits du terroir et admirer les animaux, pour certains récompensés par un jury.

Rendez-vous en mars 2023

Après une édition 2020 amputée d’une journée, et une année blanche en 2021, les visiteurs étaient donc venus nombreux « déclarer leur amour et leur reconnaissance au monde agricole », toujours selon les organisateurs.

« Pour cette année de retrouvailles nous avons eu à cœur de faire de ce salon une grande fenêtre ouverte sur tout ce qui fait la richesse de notre agriculture et de mettre en lumière l’avenir de l’agriculture », a souligné Valéry Le Roy, directrice du salon. Le pari, semble-t-il est réussi puisqu’à en croire les jeunes rencontrés sur le salon, ils étaient, selon l’équipe du SIA, « encore plus nombreux que l’édition précédente » constate Valérie Le Roy.

Moment de partage et d’échanges par les visiteurs, les 9 jours de salon ont également été l’occasion d’aborder les enjeux de la souveraineté alimentaire, de la formation et du renouvellement des vocations, mais aussi de conclure quelques affaires et d’effectuer des annonces.

Les dates de la prochaine édition sont d'ores et déjà connues puisqu'il s'agit du 25 février au 5 mars 2023.

Neige
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

La transhumance des moutons dans les prés salés de la baie de Somme est l’occasion d’échanger avec les éleveurs sur les conditions d’exercice de leur métier.
Une marée humaine s’annonce pour la fête de l’agneau
La nouvelle édition de la fête de l’agneau AOP des prés salés de la baie de Somme qui se tiendra ce samedi 16 septembre à Saint-…
Olivier Devillers cultive 4 ha de pommes de terre bio robustes. Un choix  agronomiquement cohérent.
Davantage de pommes de terre robustes dans la plaine
100 % de pommes de terre robustes chez les producteurs bio de la région en 2026. C’est l’objectif de la coopérative Norabio et de…
Déployée sur 3 hectares, la canopée d’une puissance de 2,9 MWc devrait permettre de réaliser une économie en eau de près de 30 % pour les cultures irriguées.
À Brouchy, une canopée agrivoltaïque totalement inédite
Ce 21 septembre, Benoît Bougler inaugurait une canopée agrivoltaïque de 3 ha sur son exploitation de grandes cultures à…
Betteraves : la richesse doit augmenter
Le second prélèvement de betteraves a été réalisé par la CGB Somme, lundi 28 août dans quatorze sites répartis sur l’ensemble du…
betteraves
Cristal Union prêt à accueillir de nouveaux producteurs
Le contexte est porteur et le groupe coopératif assure qu'il dispose des capacités industrielles nécessaires dans ses sites.
Semés plus tard, comparativement aux années précédentes en raison d’une forte pluviométrie printanière, les conditions météorologiques qui ont suivi ont toutefois été favorables à leur développement, «ce qui permettra pour bon nombre  d’éleveurs de se reconstituer un stock».
Bien calculer le prix du maïs sur pied de 2023
L’achat et la vente de maïs sur pied sont une pratique courante dans le département. Pour calculer le juste prix, deux méthodes…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde