Aller au contenu principal

Sima 2015 : plein feu sur l’innovation

Pas moins de 600 nouveautés seront présentées sur un parcours balisé au prochain Salon international de la machine agricole.

© Reussir

C’est «dans un contexte très favorable», selon la directrice du Sima, Martine Dégremont, que se tiendra l’édition 2015 du 22 au 26 février au Parc des Expositions de Paris Nord Villepinte. Par rapport à l’édition précédente, le Sima 2015 enregistre 25 % de nouveaux exposants. Une tendance qui a amené le salon à se redéployer dans un hall complémentaire, le hall 7. Ce hall accueillera le Simagena, les matériels d’élevage, de manutention, de transport et méthanisation. Et pour être plus exhaustif, deux nouvelles offres verront le jour en 2015 : les matériels professionnels pour les espaces verts et les matériels pour les cultures tropicales et spécialisées.
En présentant cette édition, Patrick Pérard, le président de l’Union des industriels de l’agroéquipement (Axema), comme Martine Dégremont ont surtout insisté sur l’innovation. Certes, le marché des agroéquipements devrait atteindre «un pallier» en 2015, après une embellie des ventes qui a duré quelques années, estime le président. Mais il considère aussi que l’innovation devait continuer à soutenir le marché, grâce «aux gains de productivité» qu’elle apporte aux acheteurs de matériel. D’ailleurs pas moins de 600 nouveautés seront présentées au Salon en plus des traditionnelles « innovations Awards » qui récompensent les plus remarquables.

Trois tendances
Selon Jean-Marc Bournigal, président du jury et de l’Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture (Irstea) trois tendances se dégagent cette année en la matière : le développement de l’AgroTIC (pour techniques de l’information et de la communication) dans les machines. Autrement dit, celles-ci sont aptes à collecter des informations qui, transmises et traitées, permettent en retour d’ajuster le travail du sol, les semis, la distribution d’engrais ou le traitement des cultures par exemple.
Deuxième tendance la sécurité des machines et des opérateurs au niveau de l’attelage, la prévention des risques de renversement ou la détection d’obstacles notamment.
La troisième vise à améliorer la performance des équipements et les débits de chantier plutôt que l’augmentation de la taille désormais freinée par la circulation des engins agricoles sur les routes.
La prochaine édition sera également marquée par l’importante augmentation de la présence internationale.
Au final, plus de 40 pays seront représentés. Et côté visiteurs, les organisateurs comptent battre le record enregistré lors de la précédente édition : près de 250 000 entrées venus de 145 pays.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Gilles Perret, réalisateur haut-savoyard, sera à l’affiche le 31 janvier 2024 avec son nouveau film La ferme des Bertrand.
La ferme des Bertrand : 50 ans d’histoire dans la vie d’une ferme

Après Trois frères pour une vie, un documentaire sorti en 1997, le réalisateur haut-savoyard Gilles Perret revient vingt-cinq…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde