Aller au contenu principal

Sodiaal arrive dans la cour des grands

Sodiaal devient la quatrième entreprise laitière européenne et donne un coup de pouce au prix du lait.

Damien Lacombe, fils de Raymond Lacombe ancien président de la Fnsea, est le nouveau président du groupe coopératif Sodiaal.
Damien Lacombe, fils de Raymond Lacombe ancien président de la Fnsea, est le nouveau président du groupe coopératif Sodiaal.
© AAP


Quatorze mille producteurs, 9 500 salariés, 4,6 milliards de litres de lait (plus de 20% de la collecte française) sur 71 départements et plus de 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires par an : Sodiaal, la plus grosse coopérative laitière française est devenu le quatrième acteur européen du secteur en entérinant sa fusion avec la coopérative 3A, lors de son assemblée générale mercredi 8 janvier à Paris. L’entité 3A disparaît et permet à Sodiaal de renforcer sa présence dans le Sud-Ouest et le Massif Central.
Aux marques du groupe (Yoplait, Candia, Entremont…) s’ajoutent désormais le plateau de fromages des Fromageries occitanes qui produisent en Auvergne (Cantal, Salers, Fourme d’Ambert, Saint Nectaire) et dans les Pyrénées (Tomme noire, Ossau Iraty).
L’objectif est d’«atteindre une taille qui permette d’affronter la concurrence européenne dans un marché dérégulé», en possédant des «activités diversifiées sur les métiers du lait et proposant un plateau de fromage complet», développe Frédéric Rostand, directeur général.
Damien Lacombe, éleveur dans l’Aveyron, administrateur de la coopérative depuis 2005 (et fils de Raymond Lacombe, président de la Fnsea de 1986 à 1992), a été élu président à l’unanimité du conseil d’administration. Voulant «créer une coopérative de taille européenne avec des racines profondes dans chaque département», il place son mandat sous le signe «du mutualisme, de la lucidité et du rassemblement». Selon lui, les éleveurs laitiers ont «de belles perspectives sur le marché mondial mais vont être confrontés à plus de volatilité. Le marché intérieur reste notre principal débouché, mais nous devons nous internationaliser à grand pas». 30% du chiffre d’affaire sont réalisés à l’export, dont une grande majorité pour les entreprises Eurosérum et Nutribio. Sodiaal lorgne vers l’Asie, avec la création de magasins Candia en Chine, et le début de la construction de tours de séchage à Carhaix, en partenariat avec le groupe chinois Synutra.

Préparer l’après-quota
Damien Lacombe aura pour mission de créer une nouvelle manière de gérer les volumes de lait, imposée par la sortie des quotas laitiers en 2015. Annoncée dans le projet «Sodiaal 2020», l’idée est de «passer du quota au contrat coopératif». Le volume de base de chaque exploitation devrait être basé sur le quota au 31 mars 2015.
Ensuite, le conseil d’administration validera les demandes d’augmentation de volumes selon le développement des marchés. «Il est hors de question de courir après des volumes si on n’a pas de marché en face», affirme Damien Lacombe. Des groupes de travail se réuniront en région sur ces sujets, qui devront être finalisés en juin 2014.

343 euros les mille litres de lait en 2013
La question du prix du lait a également animé les débats. François Iches, président sortant, a annoncé qu’un complément de prix de 2,5 euros pour 1000 litres de lait sur l’ensemble des litrages 2013 serait versé, soit un prix moyen total de 343 euros, «le prix le plus haut jamais payé par notre coopérative».
Mais le prix du lait en 2014 a déjà commencé à faire débat. «2014 sera encore favorable, mais la difficulté sera de répercuter cette hausse à la grande distribution», a prévenu François Iches. Sodiaal a prévu une rémunération de 380 euros les mille litres pour janvier et février, alors que les indicateurs interprofessionnels tablent sur 409 euros. Damien Lacombe a expliqué que la coopérative gardait une marge de manoeuvre pour payer le lait plus cher en été, et ainsi favoriser la production.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Groupama Grand Est
Pour une erreur de calendrier, Groupama fait le buzz malgré lui
Les réseaux sociaux sont féroces et la moindre erreur de communication se paye au prix fort. C'est ce qu'a constaté au cours des…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Projet de sucrerie de Seneffe
Le projet de sucrerie de Seneffe (B) est enterré
Ultime rebondissement dans la course à la construction d’une sucrerie dans le Hainaut belge, la coopérative rassemblant les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde