Aller au contenu principal

Lait
Sodiaal invite ses adhérents à se saisir du marché à terme

Sodiaal a officialisé le 9 avril le lancement d’un programme pilote de sécurisation du prix du lait, ce qui est, selon la coopérative, « unique dans la filière laitière en France » en s’appuyant sur le marché à terme.

Chargement lait Sodiaal
L'utilisation du marché à terme permet, selon Sodiaal, de « donner de la visibilité au prix du lait, et de lisser la volatilité importante du prix B ».
© J. Chabanne

C’est un dispositif que les adhérents de la coopérative connaissent déjà  - il leur a été présenté en automne dernier - et qu’ils apprécient visiblement puisqu’une centaine d’entre eux ont d’ores et déjà adhéré. Depuis quelques semaines, ces éleveurs ont en effet la possibilité de vendre une partie de leur volume B sur le marché à terme européen.

La particularité de cette formule est de « donner de la visibilité du prix du lait, et de lisser la volatilité importante du prix B », indique Sodiaal. Concrètement, il s’agit pour le producteur d’engager tout ou partie de son volume B via une plateforme numérique, en bloquant un prix défini à l’avance. « Ainsi, explique la coopérative, les producteurs ont connaissance à l’avance du prix auquel ils seront payés sur les mois à venir pour ce volume ». Reste ensuite à la coopérative à trouver les débouchés pour ces volumes. La formule se veut « sans risque » que ce soit pour l’ensemble des adhérents ou pour la coopérative.

Pour appréhender cette autre façon de commercialiser son lait, Sodiaal propose à ses adhérents de se former – la durée de la formation est d’une journée moyennant une participation - à la connaissance des marchés laitiers et leur fonctionnement.

L’adhésion au programme permet en outre de recevoir une lettre d’information bimensuelle pour suivre les évolutions des marchés et ainsi anticiper de prochaines positions sur le prix B.

S’agissant d’un « programme-pilote », selon Sodiaal, il pourrait s’étendre progressivement en fonction du plébiscite des adhérents. « Un point d’étape sera fixé d’ici la fin de 2021 », conclut-elle.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Pour Antoine, Carole et Yann Lardeur, le robot d’alimentation est une réponse au manque  de main-d’œuvre pour leur atelier d’engraissement de quatre-cents taurillons. 
Un premier robot d’alimentation est installé dans la Somme
La famille Lardeur, installée en Gaec à Beauquesne, a fait le choix d’investir dans un robot d’alimentation Lely Vector pour son…
Richard sur terre met les pieds en baie de Somme
Le youtubeur défenseur de la ruralité Richard sur terre débarque ce week-end sur le littoral picard, à Cayeux-sur-Mer, où il sera…
OFB
« L’OFB va monter en puissance », selon son DG
L’agriculture « est un des combats prioritaires » de l’Office français de la biodiversité, a déclaré son directeur général,…
Forte pression mildiou : que faire ?
 Ne pas relâcher, continuer à protéger le feuillage, sont les conseils d'Arvalis Institut du végétal.
La nouvelle répartition des pulpes Tereos fait grincer la campagne
Tereos a décidé une nouvelle méthode de répartition des pulpes et une nouvelle grille de tarifs dès la prochaine campagne…
Pluies incessantes et orages violents frappent la campagne
Des orages localisés ont fortement touché des parcelles de la Somme ces derniers jours, notamment dans le secteur de Conty. Plus…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde