Aller au contenu principal

Soupçons de fraude autour de l’huile de cuisson usagée

Au lieu d’huiles de cuisson usagées, un volume important d’huile de palme serait en réalité utilisé pour la production de biocarburants dans l’UE à cause du manque de contrôles et de suivi mis en place, alertent l’ONG Transports & environnement et le think tank bruxellois Farm Europe. Un sujet auquel la Commission européenne devrait s’attaquer dans le cadre de la prochaine révision de la directive énergies renouvelables. 

Face à une «soif d’huile de cuisson usagée», l’UE se retrouve à en importer massivement pour l’incorporer dans la fabrication de biocarburants. 
Face à une «soif d’huile de cuisson usagée», l’UE se retrouve à en importer massivement pour l’incorporer dans la fabrication de biocarburants.
© Pixabay

L’ONG Transports & environnement de même que le think tank bruxellois Farm Europe alertent sur l’utilisation frauduleuse d’huile de palme en tant qu’huile usagée de cuisson pour la production de biocarburants dans l’UE. Dans le cadre de la dernière révision en date (2019) de la directive sur les énergies renouvelables, l’UE a prévu une élimination progressive de l’utilisation d’huile de palme pour la production de biodiesel d’ici 2030. Cette directive permet aussi aux États membres de comptabiliser deux fois l’huile de cuisson usagée utilisée pour produire du biodiesel dans leurs objectifs nationaux en matière d’énergies renouvelables. Un double comptage qui a créé un véritable appel d’air : la consommation d’huile de cuisson usagée a augmenté de 1 000 % au cours des six années précédant 2020, pour atteindre plus de
4 millions de tonnes, constate Farm Europe. Et dans une étude publiée récemment, Transports & environnement prévient qu’avec cette «soif d’huile de cuisson usagée», l’UE se retrouve à en importer massivement. 

Une fraude très rentable 

La Chine fournirait plus d’un tiers (34 %) des importations et près d’un cinquième (19 %) proviendrait des grands producteurs d’huile de palme que sont la Malaisie et l’Indonésie. Selon Transport & environnement, d’ici dix ans, le volume d’importation dont l’Europe a besoin pourrait doubler pour atteindre 6 millions de tonnes. Et ce, précise-t-elle, sans qu’aucun système de contrôle solide ne permette de vérifier qu’il ne s’agit pas en réalité d’huile de palme déguisée. Une fraude qui serait paraît-il très rentable. «La capacité mondiale en matière d’huile de cuisson usagée est limitée et nécessite des investissements importants dans les infrastructures de collecte pour accroître l’offre, alors que l’huile de palme est bon marché, abondante et peut être facilement achetée en quantités toujours plus importantes», détaille Farm Europe. Ce contrôle de la conformité de l’huile usagée devra donc être pris en compte dans le cadre du nouveau projet de révision de la directive européenne sur les énergies renouvelables. La présentation de cette révision qui s’inscrit dans le cadre d’un paquet législatif que prépare la Commission européenne pour répondre au nouvel objectif européen de réduction des émissions de gaz à effet de serre de l’UE de 55 %, vient d’être reportée d’environ un mois, au 14 juillet. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Lait : un accord «historique» avec E. Leclerc
Le 9 juin, plusieurs laiteries et OP ont signé un accord avec E. Leclerc qui induit une rémunération supplémentaire de 5 €/1 000…
McCain s’engage dans l’agriculture régénérative
L’industriel spécialisé dans la transformation de la pomme de terre a annoncé le 9 juin son intention d’accompagner les…
Présence de rhizoctone brun sur tiges de pommes de terre.
Des parcelles de pommes de terre à surveiller
Mildiou d’abord, mais aussi traces de rhizoctone brun sur la tige et viroses sont à surveiller actuellement dans les champs de…
Désherbant non conforme : plus de peur que de mal... dans la Somme
Alertés au même titre que leurs homologues d’autres régions, les betteraviers de la Somme pourraient avoir échappé aux…
Des trucs et des astuces qui changent la vie
Ils en ont, de l’imagination, les éleveurs des Hauts-de-France. Dans les exploitations, des idées ingénieuses naissent pour…
Gérard Clay et Philippe de Raynal ont évoqué mardi 2 juin les contours de la stratégie qu’ils ont commencé à mettre en œuvre pour Tereos.
Pour trouver de meilleurs résultats, Tereos affiche un nouveau cap
Le groupe coopératif sucrier et amidonnier Tereos veut rapidement tourner la page d’un exercice 2020-2021 qui voit ses chiffres s…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde