Aller au contenu principal

Volailles
Subway s'engage à être plus scrupuleux dans ses approvisionnements en poulet

Depuis septembre 2020, l'enseigne de restauration rapide était la cible d'une campagne de mobilisation de l'association L214 ; laquelle continue de réclamer des engagements similaires à ceux pris par Subway aux enseignes McDonald et Burger King.

Manifestation de militants de l'association L214 contre la politique d'approvisionnement en volailles de l'enseigne Subway.
© L214

Subway s'engage dans la démarche European chicken commitment (ECC) pour « 100% du poulet de sa chaîne d'approvisionnement européenne » d'ici 2026, annonce l'enseigne de restauration rapide dans un communiqué le 11 août.

Porté par une trentaine d'ONG, l'ECC prévoit plusieurs mesures visant à améliorer le bien-être animal des poulets de chair (densité maximale de 30 kg/m2, races à croissance intermédiaire, accès à la lumière naturelle et à des perchoirs, étourdissement sous atmosphère contrôlée). « S'engager à changer est un défi, en particulier pour une entreprise qui n'utilise que des filets de poulet et qui se fournit hors d'Europe », estime Tracey Jones, la directrice de la branche agroalimentaire du CIWF, qui accompagne l'enseigne.

Réagissant dans un communiqué le 12 août, L214 estime de son côté que cette annonce constitue « une première avancée qui reste insuffisante ». Pour Brigitte Gothière, la cofondatrice de l’association, l’engagement de Subway doit désormais servir à d’autres : « Les regards se tournent maintenant vers les autres leaders du fast-food en France, notamment Burger King et McDonald’s, ainsi que vers les leaders de la production comme LDC, qui ne sont toujours pas engagés sur ces critères minimums ».

Depuis septembre 2020, l'association abolitionniste participe à une campagne européenne visant Subway. Outre la démarche ECC, L214 demande à la chaîne de fast food « d’inclure une part minimale de 20% de poulets issus d’élevages plein air ou dotés d’un jardin d’hiver (espace extérieur couvert) pour [ses] approvisionnements en France », comme s'y ont engagées la majorité des enseignes de grande distribution.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Gilles Perret, réalisateur haut-savoyard, sera à l’affiche le 31 janvier 2024 avec son nouveau film La ferme des Bertrand.
La ferme des Bertrand : 50 ans d’histoire dans la vie d’une ferme

Après Trois frères pour une vie, un documentaire sorti en 1997, le réalisateur haut-savoyard Gilles Perret revient vingt-cinq…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde