Aller au contenu principal

Suicide et mal-être : Agri’écoute enregistre - 30 % d’appelants

Le nombre d’affiliés à la mutualité sociale agricole (MSA) ayant appelé le service Agri’écoute est passé de 4 723 en 2018 à 3310 en 2019, soit une baisse de 30 % des appelants, a révélé la MSA lors d’un entretien à Agra Presse le 15 septembre. Ceci, alors qu’une étude de la MSA publiée en 2019 recense environ un suicide d’agriculteur par jour. D’après la pilote du plan national de prévention du suicide à la CCMSA Véronique Maeght Lenormand, cette baisse pourrait être liée au contrecoup d’un regain de communication en 2018, après que la MSA avait changé de réseau d’écoutants en confiant le dispositif aux psychologues cliniciens de l’entreprise prestataire Psya. «En 2018 nous avons fait deux campagnes de communication, dont une en avril lors du lancement du dispositif renforcé : ce mois-là, nous avons eu plus de 1000 appels». La médecin du travail estime toutefois que beaucoup d’agriculteurs en difficulté ou en détresse n’osent toujours pas décrocher leur téléphone. «Il va falloir qu’on le dise et le redise encore que ce n’est pas la MSA qui écoute mais des professionnels totalement neutres», a-t-elle déclaré allant dans le sens du député Olivier Damaisin qui estimait, dans l’Agrafil du 3 août, qu’Agri’écoute n’est pas assez bien «vendu» aux agriculteurs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
Avec l’avocat de l’Anast, Yann Joly réclame réparation du préjudice subi (1 M€) au titre d’un «trouble anormal de voisinage». 
La perte de son élevage indemnisée ?
À Le Boisle, Yann Joly a vu son troupeau de VL dépérir suite à l’implantation d’un parc éolien en 2011 et 2013. Une procédure…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde