Aller au contenu principal

Chasse
Suspendue pour cause de grippe aviaire, la chasse peut rouvrir dans le Nord

La fédération des chasseurs du Nord a annoncé la bonne nouvelle ce vendredi soir après de longues négociations avec la préfecture. Mais les conditions imposées risquent de ne pas plaire à tout le monde.

canards
© Pixabay

Après plusieurs longues semaines d'attente, les chasseurs du nord qui avaient été privés de leur loisir en raison de la découverte de plusieurs cas de contamination d'élevages par le virus de l'influenza aviaire dans ce département peuvent à nouveau chasser... sous conditions.

« Après de nouvelles discussions entre la FDC 59 et différents services de l’Etat au cours de la semaine, et compte-tenu du contexte épidémiologique favorable en matière d’influenza aviaire sur les Flandres, le Préfet du Nord a décidé de modifier son arrêté préfectoral portant sur l’interdiction de la chasse des gibiers d’eau et gibiers à plumes », indique ainsi la fédération ce vendredi 14 janvier sur son site web.

Cela signifie que la chasse est à nouveau autorisée sur l’ensemble du périmètre des 5 kilomètres autour des foyers avérés d’influenza aviaire.

Néanmoins, précise la FDC 59, « elle s’exercera sous conditions dérogatoires, les mêmes que celles prises dans le périmètre des 5-10 kilomètres qui restent également en vigueur jusqu’à nouvel ordre ».

Pour pouvoir chasser dans un périmètre compris jusqu'à 10 kilomètres autour des foyers de contamination, les chasseurs ont l'obligation de s'astreindre à certaines règles, que la fédération détaille : « Les possibilités de chasse sont donc les suivantes sur le périmètre entre 0 et 10 kilomètres autour des foyers : sans appelants ; uniquement avec utilisation d’appelants déjà présents sur le site de chasse dont les utilisateurs bénéficient d’un récépissé de déclaration de détention d’appelants de chasse de catégorie 1 ; avec 30 appelants maximum transportés dont le détenteur aura procédé à une analyse virologique avec résultat favorable valable 48 heures ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Vigilance canicule : des restrictions pour la moisson
Le département de la Somme est placé en vigilance canicule orange depuis 12h ce jour. Les activités agricoles sont soumises à des…
Les machines Massey Ferguson seront disponibles dans de nouvelles bases des Établissements Forestier-Leblond  et Artois Motoculture à l’Est de la Somme, ainsi que dans l’Aisne et dans l’Oise.
De nouveaux concessionnaires Massey-Ferguson à l’Est de la Somme
Les Établissements Forestier-Leblond et Artois Motoculture, distributeurs Massey-Ferguson, installés respectivement en Seine-…
Quand la plaine s’embrase…
Les fortes chaleurs, la sécheresse et le vent sont le trio infernal de la moisson, augmentant les risques d’incendie dans les…
114 ha partis en fumée dans la Somme
Avec 41°C atteints ce 19 juillet, plusieurs feux de chaume et de récolte se sont déclarés dans la Somme. A 19h, 114 ha avaient…
Le lin attend la pluie pour rouir
Débutés le 20 juin, les arrachages de lin sont désormais terminés. Mais le temps sec ne fait pas avancer le rouissage. À la…
Pour les agriculteurs, le nouveau Système de suivi des surfaces en temps réel implique de s’approprier l’application mobile Telepac Géophotos.
À la découverte du Système de suivi des surfaces en temps réel
Le Système de suivi des surfaces agricoles en temps réel sera en place pour les contrôles des déclarations Pac dès 2023. La…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde